Akfadou. Logement FONAL. Plus de 150 demandes en instance

angi_2Les demandes d’aide au logement rural, financé par le fonds national du logement (FONAL), s’amoncellent au niveau des services de l’APC d’Akfadou. «Nous avons recensé pas moins de 150 demandes en instance de traitement», informe le P/APC, indiquant qu’en face de cette forte demande, aucun programme de logement n’est octroyé au profit de la commune. «Le dernier programme FONAL en date remonte à l’année 2015.

Depuis, aucun quota ne nous a été attribué», relève l’édile communal. Rencontrés à Sidi Aïch, des souscripteurs au logement FONAL d’Akfadou ont fait part de leur sentiment de désenchantement, tout en s’interrogeant sur le sort qui sera réservé à leurs demandes. «Cela fait plus d’une année que j’ai introduit une demande de soutien, et il n’y a toujours rien à l’horizon. A chaque fois que je vais m’enquérir de la situation, on me répond invariablement que la commune n’est pas encore destinataire d’une quelconque décision d’attribution», lâche, sur une pointe de dépit, un demandeur de logement issu du village Imaghdassen. Gagné par l’incertitude et taraudé par l’angoisse, un autre souscripteur de Tiniri affirme: «Des dizaines de familles ne peuvent prétendre à un logement décent qu’à travers cette formule du logement rural. Les en priver, c’est les condamner à crécher durablement dans la précarité».

D’aucuns, parmi les postulants au FONAL, se disent certains que cette formule est vouée à la disparition. Et pour cause : «Le contexte économique a imposé le gel des programmes FONAL. Et comme l’embellie financière n’est pas pour demain, ces programmes seront, à coup sûr, passés à la trappe», conjecture un souscripteur.

N. M.
Par DDK | 14/02/2017


Nombre de lectures: 209 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*