Arrêt sur image 03: RESPECT !

Tags: , ,

Nombre de lectures: 6125 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Subscribe to Comments RSS Feed in this post

16 Reponses

  1. Photo tres simbolique. Cé vrai quil ya dans notre village, des personnage comme ca qui font parti de notre quotidien. Beaucou d’entre eux sont décédés. Allah yerhamhoum. celui qui a prit cette fioto a eu bocou de chance. on ne vois presque plus cette dame. Asitawal rabi gal-aâmris, in challah.

    Merci Hchicha !

  2. Bonjour,
    Permettez-moi d’intervenir sur un sujet qui me tient à coeur. Mais avant, pardonnez-moi cette introduction qui, pour certains, peut paraître inutile:
    Fransa, ce n’est pas le paradis. Mais, ce n’est pas l’enfer. C’est un grand pays qui n’est grand que parce qu’il exige de ses citoyens qu’ils lui renvoient l’ascenseur, pour toutes les bonnes et les belles choses dont ils jouissent. Pour celles et ceux qui comme moi, l’ignorais jusqu’à un passé, très récent ; tout se paye en France. Y compris, sa propre tombe, les frais d’entretien du cimetière, inclus. Le dernier d’entre-nous, paye l’équivalent de 25000 dinars par an pour assurer le logment qu’il occupe et 25000 autres dinars pour remercier l’état de l’avoir logé. Pour ne pas vous paraître pleurnichard et passer pour celui qui a vite oublié qui il était et d’où il était venu ; je vous épargne, les mille et une autres charges. Qu’à cela ne tienne !
    Pourquoi un commentaire ? Pourquoi, maintenant ? Pour une raison simple:
    J’ai, ouïe-dire, que le collectif d’El-Flaye France, se réunira courant de ce mois de mai 2011 et qu’il y aurait une tendance dans le groupe, avec l’intention de bien faire, de prévilégier l’aide au rapatriement des corps à Leflaye.
    Ne pouvant prendre part à ces réunions pour raisons géographiques, je dirai franchement, ici , ce que j’en pense, pourquoi et ferai une proposition concrète.
    Je reviens donc, à mon argument de départ : Tous les immigrés perçoivent un petit quelque chose. On ne peut pas tout investir dans de grosses baraques au village ou de belles bagnoles, pour l’été, en laissant la responsabilité morale à nos compatriotes de se débrouiller pour prendre en charge le rapatriement de notre dépouille, si quelque chose venait à nous arriver. Celles et ceux de l’autre rive qui l’ignorent, encore une fois, sont dans leur bon droit de savoir que des solutions existent. Tout comme on assure sa voiture, on peut « assurer »sa mort. En plus du consulat d’Algérie, il n ‘y a aucune banque , aucune mutuelle en France qui ne proposent pas cette prestation. Elle s’appelle, tout simplement  » Assurance-décès. La poste pour ne citer qu’elle, avec 30 euros par an, débourse jusqu’à 6000 (six mille euros), déblocables en 24 heures, en cas de décès. C’est largement suffisant pour un dernier voyage, si j’ose m’exprimer ainsi . Donc, ma proposition pour le collectif est la suivante: Mener auprès de nos compatriotes, une campagne de sensibilisation dans ce sens. Une rame de papier, une imprimante et un carnet d’adresse feront largement l’affaire. Je comprends qu’il n’est pas gai de recevoir un courrier estampillé  »Collectif d’El-Flaye France  » invitant le destinataire à prendre, une  » assurance-mort « . Mais, c’est un tabou qui coûte trop cher et qu’il faut casser coûte que coûte ! La vie doit l’emporter sur la mort. L’argent que le collectif ne ramasse pas facilement, servira d’autres besoins de notre village. Par ailleurs, il se peut que je sois entrain « de parler » dans le vide, car nous ne sommes pas dans la France des années 1950 et la plupart d’entre-nous, savons fort heureusement ce qu’est une assurance, ce qu’est un conseiller, ce que prendre RDV avec sa banque pour parler de ce genre de choses.
    Pour conclure, je dirai un grand OUI, pour mettre la main à la poche et aider : un cas exceptionnel, un sans-papier, un accidenté de la vie, un immigré de longue date, illettré et perdu dans les méandres de l’exil. Un grand  » OUI  » , pour aider un projet qui servira nos concitoyens de là-bas (pauvres ou pas ) ! Mais un petit « NON », pour financer le rapatriement d’un défunt qui a monté un immeuble de quatre étages, quelque part, là-haut sur la colline.
    Ces deux dernières années, Leflaye a perdu nombre de jeunes pères de familles, laissant derrière eux, femmes et enfants, sans travail, et sans revenus ou presque. C’est à eux que ma pensée va le plus souvent. Même s’ils n’ont rien demandé, c’est vers eux que notre contribution doit aller dans l’immédiat.
    Je souhaite que le collectif prenne en compte mon commentaire lors de sa prochaine réunion,tout comme je souhaite qu’il ne se transforme pas en un service des POMPES FUNEBRES.

    N.B: Je me suis exprimé à la première personne mais mon  » Je  » est à prendre au pluriel car en cas de coup dur, je n’hésiterai pas à toquer à la porte des gens pour solliciter, leur soutien.

    Bon courage au collectif qui fait un travail formidable mais surtout

     » Longue vie à tous ! « 

    • Bien sûre, j’aurais voulu savoir qui tu es. C’est normal lorsque l’on se parle entre nous et l’on exprime ses idées. Je partage largement votre analyse. Je vous invite d’ailleurs à lire les statuts de mon association
      « Solidarité Leflaye » sur ce même site. Nous avons financé des cartables aux élèves issus de familles pauvres des établissements d’enseignement de Leflaye et donnons de l’argent aux familles pauvres.
      J’aurais voulu, afin d’éradiquer la pauvreté dans mon village, financer des investissements productifs afin de donner une autonomie certaine aux familles qui sont vraiment dans le besoin. Bien sûre, un encadrement de l’opération ne peut que contribuer à la réussite de ce projet. J’aimerais m’occuper des vivants et non pas de morts. Je ferais tout pour aider les vivants avant leur mort. Au sein de mon association, je suis presque seul actif. Ce n’est pas facile de convaincre…
      Parmi les personnes du collectif de Leflaye, aucun n’a jugé utile de donner. J’ai adressé plus d’une centaine de lettres (frais d’envoi à ma charge) pour demander de l’aide. Aucune réponse hormis celle du brave Alilouche Nacer. Bien entendu, tous mes frères et soeurs ont donné. Quelques rares autres aussi. Je remercie vivement toutes ces personnes de bonne volonté pour avoir donné un peu joie de vivre aux familles de Leflaye. L’association Solidarité Leflaye est toute petite devant le collectif de Leflaye; pour autant je souhaiterais que les gens de mon village ne fassent pas d’amalgame entre les deux.
      Je me permets de lancer un nouvel appel à toutes les personnes animées d’esprit d’entraide à faire un don à l’association. C’est une association à but humanitaire qui fonctionne sans adhésion et sans cotisation. Si vous voulez donner 1 euro, c’est bien! un peu plus, c’est mieux.
      Enfin, n’hésitez pas à réagir à ce que je vous écris. Je m’exprime tout simplement.
      Cordialement.

      Yann Djail (Chrif Oudjaï); Président de l’association.

      • Azul à tous,
        Azul Chrif,

        Nous sommes sur le Web, c’est pourquoi je ne peux pas être plus explicite. Tout ce que je peux dire, c’est que toute bonne action est à soutenir. Comme, il est souhaitable de prendre en compte et au sérieux, toute proposition raisonnable et argumentée, des uns et des autres. A insister sur un point, je citerai celui-ci : nous ne sommes pas à El-Flaye et nous ne connaissons pas, les mêmes personnes, en France. Personnellement, si l’on venait à m’apprendre que X ou Y, cherche à faire jouer ou à reproduire le système du village qui a fait s’envoler aux éclats l’amitié naïve et sincère qui a toujours caratérisé le bon vivre commun du village, jusqu’à l’arrivée de la regrettable gueguerre du FFS/ RCD : ( Clanisme, « Quartyisme », Copinage, Affinités personnelles, Préjugés, Famille, Liens de parenté, etc….) ; je dirai à mes amis et à mon entourage, de ne plus rien donner, à personne. Et coyez-moi, qu’ils ne sont pas dix ou vingt…

        Voilà, c’est aussi simple que ça !

        • Azul fellawen

          Encore une fois, c’est dommage que je ne sache pas qui tu es.
          Je partage absolument ce que tu as écrit, et je ne me reconnais dans les développements que tu exposes et qui sont, malheureusement, encore d’actualité
          y compris en France. Personne ne m’a donné le pouvoir de dire ce que je pense (je l’ai arraché) et de faire ce qui me semble raisonnable et peut apporter plus de lumière et de démocratie à la société. Oui je l’ai fait au village.
          Je vous raconte une anecdote: Il m’arrive de discuter avec des vieilles femmes du village sur la consommation d’alcool par les jeunes. Ces derniers arrivant chez eux, de temps en temps, à 4 pâtes et très tard avec tous les risques d’accident et de bagarres la nuit. Je ne parle pas du portefeuille. J’explique à ces mères de familles la différence entre le fait de prendre de l’alcool à la maison, en petites quantités et la situation précédente. Elles comprennent rapidement que la seconde hypothèse est largement meilleure et acceptent sérieusement de passer à l’acte. Les jeunes « victimes » de ces comportement le savent mais n’osent jamais passer à l’acte. Il y’en a qui préféreraient que ces jeunes (et les moins jeunes d’ailleurs) aillent à la mosquée pour éviter tout risque de dérapage. Ce n’est pas mon souhait compte tenu des déviations que l’on connait. Mais aussi, parce que je ne suis pas musulman mais laïque très convaincu puisque je respecte toutes les religions.
          C’est dire que c’est le moment de se sentir capable de proposer des idées conformément à nos convictions sans censure aucune. C’est ainsi que se développera la démocratie. Tout ceci, dans un esprit de tolérance et d’esprit d’analyse.
          Je reste à la disposition de tous pour des échanges approfondis autour d’une bière ou d’un café et, pourquoi pas, d’un bon couscous avec un bon Bordeaux.
          Si tu partages mon analyse et l’objet de notre association, hje compte sur toi pour recueillir le maximum de fond…et d’idées.
          Cordialement.

          Chrif Oudjaï

          • Salam chrif,
            Je suis musulman-pratiquant et ma religion m’interdit de divulguer mon identité quand il s’agit d’entraide. Je suis laïque en ce sens que je respecte les autres religions (C’est dans le Coran). Je peux très bien prendre un café avec vous pendant que vous buvez votre bière. Ce n’est pas indiqué, mais ça ne me pose aucun problème. Les déviations dont vous parlez ne viendront pas du fait qu’on fréquente la mosquée mais de la misère régnante. Le système clanique auquel j’ai fait allusion est mort, depuis un monent, déjà à El-Flaye. Et c’est tant mieux. Chercher à le ressusciter est un pur fantasme auquel , il est inutile de s’accrocher surtout lorsqu’on est naturalisé français. Bi-national ou pas ! Fait par nécéssité ou pas ! Les gens, là-bas, s’efforcent de garder un bon relationnel avec  » nous autres » mais ils ne sont pas dupes. Ils ne vous le diront jamais en face. En même temps, ils reconnaissent qu’ils feraient pareil , s’ils avaient le choix.
            Leflaye,c’est Leflaye. Paris, c’est Paris. Tout ce qu’on peut faire, c’est aider, chacun selon ses moyens. Chacun selon ses convictions morales, religieuses ou philosophiques. Peu importe…
            Quand, j’ai écrit que  » je dirai à mes amis et à mon eutourage de ne plus rien donner à personne », ce n’est évidemment pas moi, qui les guide, dans leur choix. Mais comme la majorité d’entre-eux, ne connaissent pas bien Leflaye, je pourrais essayer de leur expliquer deux,trois choses, qu’ils ne vont pas apprécier, mais je le ferai, sans parti pris. Aucun !
            Loin de moi l’idée de chercher à casser un élan de solidarité, faute de quoi , je prie pour rien. On est d’accord ?!
            Mais, il y a une seule chose qu’il ne faut pas perdre de vue: la véritable communauté leflayoise de France, ce ne sont pas les quelques dizaines nouveaux débarqués dont je fais partie. Ils sont éparpillés un peu partout et ne se sont jamais exprimés. ( Pas encore ! ) C’est sur ceux-là que je compte pour aider ou recadrer les choses, le cas échéant. Ils n’ont pas tout à fait notre culture et ils sont du genre à ne pas mâcher leurs mots, comme je suis entrain de le faire, depuis le début.

            Salam aalaïkoum

  3. La teneur de ce debat ne me plaît pas beaucoup. Il est trop allusif à mes yeux et on devine même une certaine rancoeur entre indiividus. Ce n’est pas bien du tout. Il est souhaitable, à mon avis, de ne pas étaler ce genre de malentendus sur ce site. A vous lire, on dirait qu’il y a une bousculade de générosité envers notre village. De qui va faire plus de choses que l’autre. De qui va aider plus que l’autre. De qui va rassembler plus que l’autre. On retrouve ici, tout le mauvais côté du typiquement kabyle.

    C’est dommage !

  4. Cher Cherif,
    Il faut arreter de critiquer sur le net, vous fairez mieux de rejoindre le collectif et assister à leurs réunions afin de convaincre les gens et faire les choses ensemble car ils sont nombreux comme vous le constatez.

    Je pense que ce n’est pas aux gens de venir envers vous mais c’est à vous d’aller vers les autres sans agressivité et avec beucoup de diplomatie.

    Il faut sortir du schéma familiial et arreter les polémiques stériles si vous voulez avancer .

    Sans rancune .

    • Plus en vie il ya de l espoire,il faut des critiques pour avancer,si non ont stagnents,je vous ecris d un autre pays ,j ai oublier presque tous mon FR,.
      Je veux dire uniquement ashrif Oudjai ,s il ya 10% a El-laye comme toi ,El-flaye serrais le plus beau village d Algerie,Cest domage a shriff on te compends pas ,,,
      Mais je suis sure que tu n es pas quelqun qui pense negatif..avance et ne regarde pas en arriere,,,
      Azul a tous ceux qui veullent du bien pour El-faye

      • Azul,
        Je suis tout à fait d’accord avec vous .
        Mais si vous faites un envoi de 20 euros à Chrif ou au Collectif, peu importe, on avancera encore plus.
        tanemirt

    • Azul

      Je réponds à RADMO. Je ne sais même pas de qui il s’agit. Alors que toi, tu sais qui je suis. Tu as peur de divulguer ton identité? Je t’informe (excuse moi de te tutoyer; c’est plus sympathique) que je ne critique personne et je ne polémique aucunement. D’ailleurs, je te défie de me donner une phrase qui montre cela. Maintenant, si tu souhaite que je sois comme toi, alors je t’informe que les gens de Leflaye sont plus différents que tu le pense. Personne ne peut les mettre dans un même sac. Dans la démocratie, il faut respecter les différences. Personne ne peut m’arracher le droit de dire les choses. J’ai gagné la démocratie par mon engagement et mes luttes. J’ai risqué ma vie…
      J’ai déjà assisté aux réunions du collectif. J’ai aidé le collectif. Donc, je ne peux pas le critiquer. Il aide, par ses actions, notre village. Il faut continuer.
      Quant à moi, voulant agir sur un autre registre, j’ai créé l’association « Solidarité Leflaye ». C’est un geste démocratique. Vous n’arrêtez pas de me critiquer croyant que j’en appelle à la séparation!
      Ceux qui croient que le fait de créer une association au profit des pauvres de notre village est un acte de séparation et non un acte de bienfaisance, je leur dis: Pardon, je vous laisse dans votre esprit de destruction! Je suis désolé, mais je poursuis mon petit projet dans la mesure du possible.
      Je n’intègre pas les réunions du collectif. Je ne m’y reconnais pas. C’est peut être ce sentiment qui m’a guidé à créer l’association.
      Aussi, je n’ai pas intérêt à répondre sur des questions de provocation. J’aurais voulu que nous agissions dans le sens de rapprochement et de multiplication d’efforts dans le respect des différences et en toute démocratie. Les gens de Leflaye sont respectables et ne sont pas tous les mêmes. Il faut respecter les différences.
      Cordialement.

      Chrif Oudjaï.

  5. Azul,tous le monde,azul fellak ashriff,je peux dire mes resons pourquois je suis anonym,c est pour eviter d etre bon ou mauvais par le raisonement de la tiersse perssone,rassembler les idees sans etre connu!!!!comme sa la demokratie divulgerrais ou casserrais tous les tabous,dont notre peuple souffre et les obstacles qui empeche notre progretions vers le bon chemin,.le bon sanse,est toujour difficil,….
    un grand honneur pour El-flaye on est chompion D Algerie,c est parceque il y a des Demokrates .sans demokratie on vas jamais avancer..Monsieur X m as demander,qu elle es ma religion,je loui rependais,le matin je souis chretien,au travail je suis Jouiff et quand je dorm je souis Musulan.Alors je veux dire a tous les gens d El-flaye il faux apprendre a se respecter,je suis sur que sa vas donner beaucoups de resultats.
    Missleflaye qui vous passes Azul de loins..

  6. allez, on va tous contribuer. je vous propose ce lien.
    http://www.depechedekabylie.com/kabylie/bgayet/95843-sortie-pedagogique-barrage-tichy-haf.html
    et au prochain.

    ADMIN: Excellente contribution frère… Merci beaucoup

  7. azul,fellawen,pour rependre Mr Achour,
    J ai fait mes contributons sa me fait une semaine.et je l es fais personnellement,
    Merci,

  8. bonjour tout le monde.
    cette fois ci, je ne sais pas pourquoi la photo ne s’affiche pas.
    pourtant c’est une photo d’une dame. une dame tres courrageuse, travailleuse, et respectée a thadarth.
    mais jai le plus grand regret, et toutes les peines du monde, de vous annoncer que cette dame qui se trouve s’appeler « THASSERGHITS » n’est plus de ce monde. elle s’est etteinte hier mercredi 19 octobre 2011, et l’enterrement a eu lieu aujourdhui a midi au cimetiere du village avec la presence de nombreuses personnes.
    c’est une page d’histoire qui vient d’etre dechirée et perdue a jamais.
    atsyerham rebbi. repose en paix.

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*