BÉJAÏA CLÔTURE DU FORUM DES ASSOCIATIONS VENDREDI DERNIER. Promouvoir de nouvelles idées

twitterLa jeunesse était au cœur de toutes les attentions, lors du forum des associations qui a débuté le 23 du mois courant et qui a été clôturé vendredi dernier au soir, au niveau du théâtre régional Malek Bouguermouh.

Quelques 300 jeunes ont pris part à cette 8ème édition du forum des associations, indique la direction de la jeunesse et des sports, organisatrice de l’événement, et un peu plus d’une centaine d’associations activant dans les cadres social, culturel et sportif. Le mouvement associatif de la wilaya de Béjaïa a été, cependant, bien représenté, avec plus d’une vingtaine d’associations qui ont transformé l’enceinte du TRB en un véritable musée, où ont été exposés, durant toute la semaine, des objets traditionnels du patrimoine kabyle ancien, des livres et des travaux artistiques de tous genres. La salle de spectacle du TRB n’a pas désempli tout le temps qu’a duré l’événement.

Des troupes de théâtre, des chorales et des orchestres se sont succédé sur les planches. Ce qui est le plus marquant, c’est sans doute le fait que les auteurs de ces initiatives soient principalement des jeunes soucieux de préserver la culture ancestrale, et pourquoi pas la développer et mieux la promouvoir grâce aux idées nouvelles. La jeunesse semble reprendre les rênes du mouvement associatif. C’est du moins ce qu’on a constaté lors de ce forum. Cela est d’autant plus vrai que sur la vingtaine d’associations participantes de la wilaya de Béjaïa, la plupart ont comme présidents des jeunes de moins de 30 ans. En parallèle des spectacles donnés et des expositions au niveau de plusieurs sites, notamment les salles du TRB, quatre ateliers de formations, sous des thématiques différentes, ont été organisées au profit des jeunes participants. Les encadreurs, des cadres de la DJS, ont informé les jeunes sur le rôle des associations dans la société, leur implication dans le développement de la culture écologique et, surtout, le rapprochement du mouvement associatif des institutions culturelles. Pour revenir au volet de la promotion de la culture et de son développement, les jeunes ayant pris part à ces ateliers de formation ont fait preuve de créativité et d’innovation, nous indique un des encadreurs. Les idées foisonnent. Ce n’est vraiment pas ça qui manque.

Réunir des jeunes impliqués dans le mouvement associatif, des quatre coins du pays, afin qu’ils puissent échanger des idées en ce qui concerne la culture sous toutes ses formes, faire de la culture un moyen pour combattre les fléaux sociaux, adapter la culture au monde moderne, étaient, entre autres, les objectifs fixés par les organisateurs de ce forum. À l’ère des nouvelles technologies, tout semble facile pour activer dans le domaine de la culture. D’ailleurs, une des thématiques des ateliers de formation a tourné autour de l’utilisation des outils de communication électroniques au service de la culture. Qui d’autre que la nouvelle génération est mieux imprégné de ces nouveautés. Plusieurs jeunes, présents au forum, déplorent, en revanche, le manque de moyens pour mettre les idées en pratique. Ils trouvent les subventions accordées aux associations par l’état, notamment, loin d’être suffisantes.

M.H. Khodja 30 12 2012
depechedekabylie.com


Nombre de lectures: 2963 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*