Béjaïa : Vers le dédoublement des RN 9 et 26

La visite effectuée, lundi, par le ministre des Travaux publics, dans la wilaya de Béjaïa aura été riche en annonces de nature à reconfigurer radicalement le réseau routier et sortir la région de l’étouffement.

Axe névralgique cheminant sur le lit de la Vallée de la Soummam, le dédoublement de la RN 26 sera ainsi inscrit “incessamment” en étude et réalisation depuis El-Kseur jusqu’à Chorfa, aux limites des wilayas de Béjaïa et Bouira.

C’est du moins ce qu’indique le président de l’APW de Béjaïa, joint, hier au téléphone. Soit un développement notable de nature à désengorger un axe, qui a atteint un stade de saturation avancée notamment dans son segment traversant Akbou, deuxième plus grande ville de la wilaya et siège d’une importante zone industrielle. La traversée est devenue, depuis un certain temps, un cauchemar pour les automobilistes qui y font pratiquement du surplace. Jusque-là seule une étude du dédoublement de la partie El Kseur- Sidi Aïch était prévue pour l’année prochaine. La RN 9 reliant Béjaïa à Sétif sera aussi concernée, selon toujours le P/APW, par un projet de dédoublement qui prolongera la configuration actuelle jusqu’aux limites de la wilaya de Sétif. Un chantier d’évitement de la ville de Kherrata est déjà mis à en œuvre depuis le début de l’année.

Très attendu par l’opinion, comme solution de long terme au problème de saturation de la RN 26, de nouvelles dispositions visant à hâter la réalisation de la pénétrante autoroutière Béjaïa-El Adjiba (Bouira) sont aussi annoncées par le ministre des Travaux publics. Donnant acte aux suggestions du wali et de l’APW, Omar Ghoul se range désormais au principe d’une réalisation par sections. Le bureau d’études sud-coréen est ainsi invité à livrer les études au fur et à mesure de la maturation pour permettre une rapide concrétisation. Par ailleurs, le ministre des Travaux publics a confirmé au représentant de l’APW le principe de l’inscription d’une étude d’extension du tarmac de l’aéroport Soummam-Abane Ramdane : un supplément de 600 mètres de piste à réaliser sur piloris. S’étant fait longtemps désiré à Béjaïa, Omar Ghoul semble finalement avoir pris la mesure de l’obsolescence du réseau routier et prendre des décisions à la mesure des attentes.

Par M. B. 20 Octobre 2011
http://www.depechedekabylie.com


Nombre de lectures: 1964 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .

Subscribe to Comments RSS Feed in this post

Une Reponse

  1. enfin bejaia sera accessible par une voire express

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*