Chut ! On achève bien l’Oued Soummam

Environnement: Il reçoit des tonnes de déchets ménagers et toutes les eaux usées de la région

D’aucuns font leur la maxime selon laquelle, quand les déchets sont hors de vue, peu importe ce qu’ils deviennent, croyant vraisemblablement que le milieu naturel est tellement vaste que les immondices se perdraient dans son immensité.

L’Oued Soummam, cloaque géant s’il en est, crève littéralement d’indigestion chronique. Les riverains rejettent sans vergogne tous leurs excréments dans ce qui est devenu un exutoire naturel par excellence. Des monticules de déchets de natures diverses défigurent son lit majeur. Des ordures ménagères aux rejets industriels, en passant par les déchets inertes, autres objets de rebut encombrants, souillent les deux rives du fleuve et confèrent à la vallée de la Soummam l’allure d’une décharge géante.

Les égouts crachent leurs effluves sans complexe. La Soummam avale ainsi chaque jour un brouet diabolique d’eaux usées. Le cours d’eau qui connaît depuis des décennies un étiage dramatique, n’est plus qu’un égout à ciel ouvert, aux émanations fétides. Les sédiments font figure de dépotoir vaseux et servent de réservoirs à polluants empoisonnant les profondeurs du lit. «Il faut se rendre à l’évidence : la nature n’élimine rien, elle stocke», alerte un expert en environnement de la région d’Akbou. La dégradation de l’environnement a pour conséquence directe la destruction de la vie. Ce rapport de causalité ne souffre d’aucune contestation si l’on en juge par la réduction effarante du contenu faunistique du milieu aquifère et la progression alarmante de la mortalité chez de nombreuses espèces de batraciens.

En définitive, c’est en termes de retombées sur la santé publique que ce problème devrait être appréhendé, quand on sait que des dizaines de milliers d’habitants des deux rives du fleuve sont alimentés en eau potable à partir de forages implantés dans le champ d’inondation du cours d’eau.

N. Maouche
18 07 2011
http://www.depechedekabylie.com/


Nombre de lectures: 10855 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Subscribe to Comments RSS Feed in this post

9 Reponses

  1. Bonjour radmo,

    Permets -moi juste de te raconter cette connerie : un des quartiers de notre village a signé à juste titre une pétition pour être débarrassé d’un de ces fameux containers ( inappropriés et mal conçus) de poubelles qui puait les épluchures des figues de barbarie et les restes moisis de pastèques laissant dégouliner sur la place, un liquide nauséabond en plein 40° degrés à l’ombre avec un bataillon de moustiques à vous bouffer la peau (je ne parle même pas de bébés) !

    Eh-bien, devine quoi ?

    En signe de sanction contre cette pétition, la mairie n’a rien trouvé de mieux que de refuser officiellement d’envoyer son tracteur pour la collecte des ordures, comme ça se faisait auparavant, il y a 4 ou 5 ans.
    Ce sont aujourd’hui nos mères et grands-mères qui se risquent jusqu’à Targa Ouada pour déverser les ordures ménagères.
    Quand j’ai vu ma mère ( à plus de 70 ans ) trimbaler un sac-poubelle sur le dos, j’étais hors de moi.
    Il y a pourtant dans ce quartier un groupe de jeunes retraités dits cultivés, passant toute la journée à parler haute politique mais ne font rien pour régler ce problème. Quand , j’ai abordé la question avec eux, j’avais l’impression de leur avoir presque manqué de respect.

    En gros tout le monde s’en bat les bonbons , pour parler poliment !

    Comment peut-on en 2012 , envoyer nos aînées jeter elles-mêmes les ordures ????

    Il y a de quoi envoyer tous les services concernés en justice.
    Et je le dis très sérieusement !

    S’il y a un minimum de sérieux, la mairie devrait répondre à ce commentaire ne serait-ce que pour me démentir !

    Salutations !

  2. Salut Ameziane,
    – Il faut bien dire que ces fameux containers ont reglé le problème des mauvaises odeurs, des moustiques et des poubelles éventrées par les chiens et chats errants dans nos villages et pas seulement à El Flaye.
    – Avant l’installation de ces containers, le passage par Targa Ouada était impossible, c’était une décharge à ciel ouvert et aujourd’hui les habitants de ce quartier sont plutot satisfaits.
    – Au lieu de rentrer en confrontation avec la mairie et refuser ce container , il vaut mieux faire une proposition alternative(petit container) ou autre chose pour éviter que les gens ne déposent leurs sacs poubelles par terre qui sont de fait eventrés par les chiens et chats.
    – Pour ces retraités qui se prennent pour des experts en géo-politique, il faut les oublier et passer à l’action et proposer des solutions.
    – Pour commencer, il faut qu’on change nos comportements, ce n’est pas à nos vieux parents qui sont souvent malades d’aller jeter nos ordures.
    Je suis d’accord avec toi, ce serait intéressant que la mairie réponde à ton commentaire pour que les choses avancent.
    Amicalement.

  3. Avant ces containers, le tracteur passait tôt chaque matin et les gens allaient déverser leurs poubelles directement dans la benne. Ils n’hésitaient pas à donner au passage un petit coup de main aux agents-collecteurs. Puis, il y a eu ces fameux containers. Les riverains étaient ( et c’est vrai) très satisfaits au début .Ils ont vécu la chose comme un réel progrès. Mais au fil des mois, ce container a montré ses limites et des problèmes d’hygiène ont commencé à se poser gravement : débordement, mauvaises odeurs, moustiques, etc…et ce sous les fenêtres et balcons des gens. L’organisation voulait qu’on dépose nos poubelles à partir de 18h00 jusqu’à 07h00. Au-delà, le container est cadenassé. Bien !
    Le comité de quartier s’est réuni et a signé une pétition pour revenir à l’ancienne méthode qui était beaucoup plus pratique et plus saine.
    Autrement dit , chacun garde sa poubelle chez soi pour ne la sortir que le lendemain matin au passage du tracteur. C’est un petit quartier avec beaucoup d ‘enfants.
    La mairie sait tout ça mais elle campe sur sa position. Quand, je dis mairie , c’est mairie !!! Quand , c’est la santé publique , celle de nos enfants et de nos parents qui est en jeu , il n’ y a qu’un seul parti qui compte: Le nôtre c’est à dire NOUS habitants de ce quartier.
    Si une solution n’est pas trouvée, on ira carrément en justice quitte à engraisser les avocats.

    Alors Oued Soummam, écologie, les canettes…, on en est vachement loin , monsieur radmo

    Sahit

  4. a radmo,

    Evidemment, quand j’ai parlé de justice. C’est juste une façon de parler.

    Awaldi Aqlagh naqim nahsal.

    On va attaquer qui ? On va attaquer Avehri !

    Le maire est un proche , le sous-maire est un proche, le chef de tel service est un proche, la cheftelle d’un autre est une proche…
    Quand, ils ne sont pas proches, c’est des voisins. S’ils ne sont pas voisins, ce sont les cousins d’un ami, la belle-famille d’un frère, le copain d’un fils, le mari d’une belle-soeur, etc..

    Honnêtement , ouallah, j’y ai pensé sérieusement mais après coup… ayaaaaaaaaaaaaah…!

    Le tout leflaye est une famille. D’une manière ou d’autre autre.

    ********************************************************************

    Voici un autre problème qui n’a cette fois RIEN A AVOIR AVEC LA MAIRIE, ni avec la pollution :
    Dans ce même quartier que je ne cite pas car il ne fait pas exception , il n’ y a pas une seule petite place où s’asseoir !!!
    On a tout démoli, défiguré, graissé, goudronné… parce que certains adolescents se comporteraient mal, m’a- t-on dit !

    Mais où va-t-on ?

    On ne peut même plus s’asseoir dans son propre quartier, à 10 mètres de chez soi ??? !!!

    Si tu peux m’aider à comprendre quelque chose , ça me ferait vraiment plaisir !

    Amicalement

  5. Resalut Ameziane,
    Il faut arreter , le camion ne va pas attendre à chaque fois et dans chaque quartier que les gens viennent jeter leurs sacs poubelles.
    – Bouhouri – Targa Ouada – Bouhededh – Targa Oufella (école de filles) ; avant l’installation de ces containers, ces endroits étaient des décharges à ciel ouvert ; chiens, chats errants, moustiques, les odeurs envahissaient tous ces quartiers et ce n’est plus le cas aujourd’hui.
    – Ce n’est pas à tel ou tel quartier d’imposer sa maniere de faire, si les containers débordent, les gens doivent faire attention et bien fermer leurs sacs poubelles, si les containers sont sales il faut les laver et éviter de les mettre sous les balcons des gens.
    – Si tu es dans un petit quartier, pourquoi le container est sale et pourquoi il déborde ?
    – Si vous avez de l’argent, au lieu de perdre votre temps avec la justice, mettez votre argent dans la fabrique d’un container spécial pour votre quartier.
     » Nif ou Lekhssara » dit le dicton.
    – Pour les canettes et les bouteilles, on n’est pas loin, elles envahissent nos villages, il faut bien les ramasser un jour , si ce n’est pas toi c’est quelqu’un d’autre qui va le faire, c’est une question de temps et ce n’est pas dégradant que ramasser un papier ou canette qui trainent par terre.
    Ce n’est pas Bouteflika, Ait Ahmed, Sadi et Ouyahia qui viendront les ramasser au village.
    – Savez-vous, que meme dans les petits villages des pays avancés, le rammassage des ordures ménagères est payant ?
    Amicalement.

  6. Ameziane ,
    Il ne faut pas le prendre mal , on est juste entrain d’échanger sur El Flaye et les solutions à apporter pour améliorer les choses et le quotidien des gens.
    Amicalement.

    • Les adultes te diront  » agl3nayak tikhragh  »
      Les jeunes t’ajouteront  » wech dakhlak, nooooooooormal  » !

      Leflay iwith yeghzar ammi

      Tu ramasses 2 canettes aujourd’hui, tu en trouveras 200 le lendemain.

      J’ai mille fois parlé de ces choses-là aux gens, je suis passé pour un boudjelima.

      Peut-être d’ici 2050 , ma yevgha ouxallaq. Je ne verrai pas ça mais je le souhaite de tout coeur.

      djighak lawqath yelhane

  7. Bonjour Ameziane,
    Je te promets que ces canettes et bouteilles seront ramassés et tu seras peut-etre parmis les volontaires qui le feront.
    Pour notre village El Flaye, je pense qu’il faut d’abord un plan d’action et s’appuyer au début sur une association ou un groupe de jeunes pour mener des actions régulieres pour arriver à changer les comportements.
    Mettre en place quelques trucs qui ne demandent pas beaucoup de moyens;
    – Installation de petites poubelles dans les quartiers et devant les écoles.
    – Installation de panneaux de sensibilisation à l’environnement sur les routes de la commune et pistes communales.
    – Mettre en place des petits containers adéquats sur les pistes communales et ces fameux lieux de pick nick pour le dépot de canettes, bouteilles et
    plastiques.
    – Nos enseignants doivent Consacrer des cours de sensibilisation à l’environnement dans les écoles avec des projections vidéos.
    Pour finir, j’espère que ce site deviendra un grand espace d’échanges et de propositions .
    Amicalement.

    • tbarak allah Ukif !

      Comme tu as présenté les choses, a khuya, je ne vais pas me permettre de te contredire juste pour le plaisir.

      Je suis volontaire agma !

      tanemirt

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*