Colloque international. Les recherches sur la guerre d’indépendance algérienne cinquante ans après

Colloque international université paris 8 : Entre continuités et ruptures générationnelles

Les recherches sur la guerre d’indépendance algérienne cinquante ans après

Nabil Kaci
Paris, 11 novembre 2012

L’Université Paris VIII a organisé les 9 et 10 novembre à Saint-Denis (région parisienne) un colloque international intitulé « Entre continuités et ruptures générationnelles : les recherches sur la guerre d’indépendance algérienne cinquante ans après ». Il s’est tenu à l’amphithéâtre D003. L’ouverture s’est faite entre 9h30-10h00, celle-ci a été assurée par le Pr. Danielle TARTAKOWSKY, présidente de l’université de Paris 8 et le Pr. Aïssa KADRI, professeur de sociologie membre du comité de coordination et d’organisation scientifique.

En voici le résumé :

La guerre d’indépendance algérienne, en tant qu’événement fondateur majeur de l’après-seconde guerre mondiale, peut constituer, en termes de « générations », un espace-temps bien défini et homogène. Dès lors, il est légitime de mieux comprendre et d’interroger la nouveauté des paradigmes d’une génération de chercheurs inscrits dans un champ de recherche en construction. Peut-on déceler des ruptures ou des continuités dans les objets, les sujets, les méthodes, les approches macro et micro-historiques ? Quelle place les sources ont-elles dans ces travaux ? Existe-t-il des changements entre les travaux qui se veulent plus larges et exhaustifs et ceux qui se fondent sur des aspects plus localisés ? Quels sont les déplacements de paradigmes explicatifs que l’on peut observer ? Cette nouvelle génération évite-t-elle encore les présupposés idéologiques liés à une mémoire militante ? Au-delà des résultats et conclusions des travaux, le colloque mettra en exergue les méthodes, les matériaux, les perspectives d’enquêtes engagés.

De nombreuses conférences y ont été consacrées sur les sept thèmes suivants :

L’Algérie Coloniale
Nationalisme et Algérie
Guérilla, Théorie et Lutte Antisubversive
Guerre Française et Algérienne
Opinions Nationales et Internationales
Guerre d’Indépendance et relations Internationales
Images et Mémoires de la Guerre

Nous avons pu rencontrer entre autre le Dr OUATMANI Settar (qui a récemment organisé un colloque international « Béjaia, ville d’histoire et de civilisation » à l’université d’Aboudaou de Béjaia) qui a exposé ces travaux sur : « L’histoire de la wilaya III à travers ses archives. Un exemple : l’état financier de la zone III »

Le Pr. Aïssa KADRI a conclu que le bilan de ce colloque est positif. Ce dernier a montré le remarquable travail des jeunes historiens qui a été un travail de minutie sur des questions non tranchées. Il a insisté sur l’importance de leur investissement et qu’il faudra davantage les encourager. Ensuite, il a parlé de l’apparition d’un nouveau thème d’étude, celui du parcours non pas d’organisations mais d’individus qui ont une place importante dans l’histoire. Il cite l’exemple de Mr le Maire d’Alger, Jacques CHEVALLIER qui s’est beaucoup impliqué personnellement pendant la guerre. Enfin, il nous a fait remarquer l’émergence d’une nouvelle dimension pendant ce colloque : la dimension internationale qui va développer le comparatisme, c’est-à-dire la comparaison du regard ou du point de vue portée sur la guerre d’Algérie et le colonialisme par les américains, les russes, les hongrois, les italiens, les allemands etc.

Certains travaux pourront être communiqués à la demande des citoyens. Pour plus d’informations consulter les sites suivants :

http://www.generiques.org/actu.php?id=679
http://ens-web3.ens-lsh.fr/colloques/france-algerie/

Nabil Kaci / Un Elflayenaute


Nombre de lectures: 1961 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.