EL-FLAYE : Fermeture du siège de l’APC (Lettre au Wali de Béjaïa)

image005

  EL-FLAYE, le 20 novembre 2015

Mr CHERFI  Hafid
Elu à l’APC d’EL-FLAYE

A Monsieur le Wali de Béjaïa

Objet : Fermeture du siège de l’APC  par l’exécutif communal  

    Monsieur le Wali,

L’exécutif communal a fermé les portes du siège de l’APC à la population l’après-midi du jeudi 19 novembre 2015 et a rassemblé le personnel pour tenir un meeting.

Cette réunion  a été improvisée car ni les employés ni la population n’en ont été informés. On a renvoyé, sans ménagement, des citoyens  venus se faire délivrer des documents d’état civil.

Les propos tenus par le chef de l’exécutif,  pendant la réunion,  portent atteinte à la dignité humaine et à l’institution de l’Etat.

Il s’est réjoui de voir des employés, ayant plus de vingt ans de carrière, souffrir de maladies ou de problèmes familiaux.  Même  leurs enfants ne sont pas épargnés.

Il a stigmatisé certains et les a menacés de leur couper les oreilles et de résilier leur contrat, et il a félicité d’autres, persistant  ainsi dans sa  politique de division et de « deux poids, deux mesures » ayant déjà conduit à de nombreuses démissions et mutations.

Il s’est lamenté sur l’inertie de l’APC en endossant toute la responsabilité au service technique, démontrant ainsi son inutilité.

Il a déclaré, entre autres, devant l’assistance avoir surpris deux employés en train de consommer de l’alcool dans les locaux de l’APC et ne pas  avoir pris de mesures coercitives prévues par la réglementation.

Il a ajouté qu’il avait trouvé un autre qui vendait des poulets dans la commune au lieu d’être au travail, à l’APC, et qu’il ne l’avait pas sanctionné. Comment pouvait-il en être autrement lorsque l’on sait que, dans le passé,  un employé, possédant un poulailler, avait  égorgé et vendu des poulets à l’intérieur même de l’APC et pendant les heures de travail – La photo a été mise sur Facebook -, piétinant ainsi les règles régissant cette activité et ignorant  les mesures d’hygiène sur lesquelles l’APC est tenue de veiller scrupuleusement car s’agissant de la santé publique.

Il a tenu un discours à visée électoraliste pour les élections municipales 2017, faisant ainsi sa propre campagne électorale dans les locaux  de l’APC et avec les employés de l’APC. Où sont la souveraineté de l’Etat et la neutralité de l’administration ?

Monsieur le Wali,

Fermer l’APC aux citoyens est un acte grave. Même quand il s’agit d’une grève, l’employeur est tenu d’assurer le service minimum.

Obliger les employés à assister à ce genre de réunions, et,  à l’APC, est un détournement de l’institution de l’Etat de sa mission de service public. Les employés sont des fonctionnaires payés sur le budget de l’Etat. Par conséquent, ils ne peuvent servir d’auditoire à ceux qui cherchent seulement à se défouler.

Faire entendre de tels propos à des individus est déjà une violence; le faire, à partir de la position de P/APC, est, tout simplement, de la lâcheté.

Monsieur le Wali,

C’est, au moins, la sixième fois que l’exécutif communal ferme le siège de l’APC aux citoyens. Un  écrit, dénonçant cet état de choses et  dont vous trouverez la copie ci-jointe,  a été adressé au wali et au chef de daïra.

Cette situation n’a que trop duré. Sur le plan humain, elle est une souffrance morale pour les employés, notamment les femmes. Sur le plan de l’éthique, il  y a risque de voir la médiocrité et l’invective s’ériger en règles de gestion des affaires publiques.

C’est pourquoi, il est urgent que des mesures soient prises pour rendre à l’APC  d’EL-FLAYE son caractère étatique et public.

Je vous prie de croire, Monsieur le Wali, en l’assurance de mes respectueuses salutations.

CHERFI  Hafid


Nombre de lectures: 2871 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Subscribe to Comments RSS Feed in this post

Une Reponse

  1. Yewdhed lemthel iqaren aken zik win ara yemthen yella win ara yenghen oulach.

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.