EL FLAYE – SIDI AICH. Trois familles en danger

Photo illustrative

Photo illustrative

Par Arezki SLIMANI – Jeudi 10 Juillet 2014 – lexpressiondz.com

Depuis l’année 2003, date du signalement du danger, trois familles résidant dans la commune d’El Flaye attendent désespérément l’intervention des autorités concernées pour mettre fin au danger qui les guette à la moindre intempérie. Un affaissement menace les habitations mitoyennes.

Cela dure depuis 11 ans et cela émeut les parties concernées qui tergiversent dans la prise de décision. Récemment, le chef de daïra de Sidi Aïch indiquait que «la wilaya a saisi la commune d’El Flaye pour établir une fiche technique pour mettre un terme à cette situation», qui, reconnaît-il, «a trop duré». A la faveur de cette fiche technique «la wilaya débloquera un crédit nécessaire à l’indicatif de la commune d’El Flaye pour réaliser les travaux».

Voilà qui va rendre espoir aux trois familles. La balle est dans le camp de la commune d’El Flaye qui doit nécessairement accélérer la procédure pour lancer les travaux avant la saison hivernale, car il y va de la sécurité de ses administrés. Les dernières intempéries, survenues le mois d’avril dernier, ont, faut-il rappeler, provoqué un affaissement plus prononcé, aggravant davantage la précarité de ces familles.

Pourtant, ce n’est pas faute de réclamations. Après avoir signalé la situation aux autorités avec un état des lieux descriptifs indiquant la proximité d’un oued qui charrie une masse de matériaux importante, dont la provenance est ignorée, un autre rappel a été adressée en 2007 à la gendarmerie, la wilaya, la daïra, les services de l’hydraulique, la commune d’El Flaye et le procureur de la République de Sidi Aïch.

Cinq ans plus tard, rien n’a été fait. Alors qu’aucune intervention n’a été effectuée, la situation de la bâtisse empire. En 2012, un huissier de justice relevait dans un constat des fissures et des dommages occasionnés. La famille Haddar a alors entrepris des démarches auprès de l’APC. Une initiative d’expertise auprès du CTC de Béjaïa a été effectuée en décembre 2012. Cette expertise préconise la réalisation d’un mur de soutènement le long du lit de la rivière. Une réalisation que «la commune refuse de prendre en charge», selon la famille, au prétexte que «ses moyens ne lui permettent pas de réaliser les recommandations du CTC.»

En juillet 2013, la secrétaire générale de la wilaya, faisant suite à notre requête, saisit le DUC de Béjaïa et le P/APC d’El flaye pour la prise en charge de ce problème leur demandant d’établir une fiche technique concernant ce glissement et mettre fin au calvaire de ces familles.


Nombre de lectures: 2867 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*