Entretien avec Kamel Ouzani, P/APC de Sidi Aïch

“Les programmes alloués sont en deçà de nos besoins”

“En sus de son relief accidenté, qui freine son développement, Sidi Aïch est le seul centre urbain de la wilaya traversé par la Soummam et dont la canalisation du cours d’eau aurait pu dégager des terrains pour des projets d’utilité publique”

La Dépêche de Kabylie : Quel est l’état de santé de la trésorerie communale ? La fiscalité locale contribue-t-elle à l’essor de la commune, du moins à couvrir les dépenses de fonctionnement ?

Kamel Ouzani : Quand nous sommes arrivés aux commandes de la municipalité après notre élection en 2007, les comptes étaient déficitaires. Cette situation prévalait depuis 2001. Durant toute cette période, la commune vivait grâce à la subvention d’équilibre. Ce n’est qu’en 2010 que les comptes se sont améliorés et l’équilibre budgétaire rétabli. Pour l’exercice en cours, il est trop tôt pour pouvoir établir un quelconque bilan, d’autant plus que nous ignorons quelles seront les incidences financières que les récentes augmentations des salaires de la Fonction publique entraîneront sur notre budget.

D’où proviennent les ressources de votre commune ?

Nous tirons nos recettes essentiellement du marché hebdomadaire, de l’abattoir communal et du marché de véhicules. Les rentes de la commune s’élèvent à près de 20 millions de da, ce à quoi il faut ajouter 30 millions de da générés par la fiscalité locale.

La ville de Sidi Aïch est prise en “étau” entre deux collines et traversée de part en part par l’oued Soummam. Est-ce que cette configuration n’est pas un obstacle pour son développement ?

C’est, en effet, une grosse contrainte, vu le déficit en foncier que connaît notre commune. En sus de son relief accidenté, qui freine son développement, Sidi Aïch est le seul centre urbain de la wilaya traversé par la Soummam et dont la canalisation du cours d’eau aurait pu dégager des terrains pour des projets d’utilité publique. Il y a également le problème du vieux bâti qui appartient au privé et qui représente un obstacle majeur pour le développement de la ville. Il y a enfin, le découpage administratif de 1984, qui a fait de nous une petite commune de 7,7 km2 avec une densité de près de 2 000 habitants au km2, alors qu’auparavant et depuis l’époque coloniale, Sidi Aïch était l’une des plus grandes communes mixtes d’Algérie en terme de superficie.

Y a-t-il des projets inscrits au profit de votre commune et qui sont bloqués pour cause de contrainte foncière ?

Il n’y a pas de projets bloqués mais les programmes alloués à notre commune sont en deça de nos besoins. L’acquisition de terrains auprès du privé est à même de résoudre le problème mais encore faut-il avoir les moyes d’acheter. Je dois signaler par ailleurs, que par souci de rester dans les limites des autorisations de programmes alloués, l’OPGI exige des terrains plats pour l’implantation des projets immobiliers, notamment la RHP. Une viabilisation qui induit des charges faramineuses pour la collectivité. A ce propos, j’aimerais qu’il y ait un large débat sur les subventions octroyées aux communes et dont les montants ne doivent pas être les mêmes selon que la circonscription dispose d’un relief plat ou montagneux.

Bien des projets comme le nouveau siège de l’APC et le centre pour cancéreux sont annoncés depuis de longs mois mais ne sont pas concrétisés à ce jour. Peut-on savoir pourquoi ?

La réalisation d’un centre pour cancéreux requiert une assiette de terrain très spacieuse dont Sidi Aïch ne dispose pas. C’est bien dommage car une telle infrastructure serait d’un grand secours pour les malades de toute la région, astreints à de longs et répétitifs déplacements. S’agissant du projet du nouveau siège de l’APC, sa construction est prévue en lieu et place de l’ex-siège de la Gendarmerie nationale dont les locaux sont appelés à être démolis. Le volet “étude” de ce projet est ficelé. Nous avons demandé son inscription, qui permettra de dégager une enveloppe financière pour sa réalisation.

Pour conclure…

Je tiens à rendre hommage aux élus de notre assemblée pour leur précieuse collaboration et pour avoir placé l’intérêt de notre commune au-dessus de toute considération. Je n’omets pas de remercier également la population pour sa patience et sa compréhension par rapport au retard pris par les projets de développement et ce, suite au blocage de notre assemblée.
Je pense qu’il n’est pas trop tard pour bien faire en facilitant au maximum l’accès au service public par le rapprochement de l’administration de l’administré. Enfin, j’exhorte mes concitoyens à se structurer en comités de quartiers pour participer à la gestion de la collectivité.

Propos recueillis par N. Maouche
08 10 2011 depechedekabylie.com


Nombre de lectures: 4484 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Subscribe to Comments RSS Feed in this post

9 Reponses

  1. Bonjour,
    Je suis la fille de M. Brahmi Arab né dans votre commune le 02 février 1911.
    Auriez-vous la gentillesse de me dire si vous avez des archives d’état-civil qui pourraient me renseigner sur mon père. Existe-t-il un acte de naissance, de mariage ou de décès le concernant ? Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et dans cette attente je vous prie de recevoir mes meilleures salutations.
    Simonne Lemasson, née Brahmi

    • Madame,

      Les archives d’état civil de tous ceux nés à Béni-Ouaghlis les années 1900 à (Sidi-Aïch, El-Flaye…et environs) sont complètes, à jour et correctement conservées .
      Mon grand-père né en 1891 figure sur le registre d’état civil.
      Votre père né bien plus tard, soi en 1911, devrait donc y figurer,sans aucun problème. Mais le mieux est sans doute de passer directement, un coup de fil à la mairie d’El-Flaye et de Sidi-Aïch, avant de leur adresser un courrier qui pourrait prendre plusieurs semaines avant d’espérer recevoir une réponse.
      Peut-être que nos amis de ce site auront l’amabilité de vous communiquer les numéros de téléphone de ces mairies.

      Cordialement

  2. Bonsoir,
    Est-ce que votre père est de Taourirt Ighil (Adekar) ? Car d’après un ami là-bas, votre père est de cette commune, qui est effectivement dans la région de Sidi Aich.

  3. Bonsoir ,

    Quelqu’un pourrait-il, svp, communiquer à madame Lemasson (voir son message ci-dessus) , les numéros de téléphone des mairies de Sidi-Aïch et d’El-Flaye ou le numéro des renseignements en Algérie ?

    Merci

  4. Vous pouvez contacter la mairie de Taourirt Ighil ( Adekar) au 00 213 34 27 31 29 .
    Demandez le responsable du service d’état civil, le week end c’est vendredi et samedi.

  5. SALUT LA REALITE DES COMMUNES EST CLAIRES.LES p/APC COMME DES BARBOTS ?HAUSSENT LE TEMPS AU CHEFS DE DAIRA ET NARGUENT LES WALIS *** COOME LE FAIT LE PRESIDENT DE ELFLAYE CONSOMME LE CARBURANT DE LA COMMUNE DETOURNE LES VEHICULES ET EXPLOITE LES LICENCIES afs et emploi dejeunes LES FINANCES DIVORES ?LA COORUPTION PAR DES PROJETS AUX ELUS ? FONCTIONNAIRES DES LOGEMENTS ET CHUT IL CRIN LES SERVICES DE L’INTERIEURE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! OU VA SIDIAICH AYAQCHICHE.TANAKRA MADXEDMANE KRA

  6. je m adresse a monsieur le président ouzani jai lhoneur de vous informer que ces jours ci jai vu un debat des anciens moudjahedines fait par b r t v et que je n ais pas pu prendre le site internet de ce debat et que je suis tres tres interaissé de ce debat parsque il ya un monsieur qui a parler d un certin larbi q il set fait enlever par l armée francaise et lon tué vers l aregion de bejaia et peut etre mon oncle (p) parsque jusqu a présent on sait qu il est tué dans la region de bejaia mais on a aucun vrai témoin a cette histoire s v p. monsieur le président ouzani suivent de votre vouloire de me donner les cordonés de ce monsieur pour que je puisse allée l enterogé au sujet de mon oncle larbi lah irahmoh ou bien me donner le site internet de ce debat je vous remerci infiniment et mes salutations trés trés chaleureux ecrit par salah koli je vie en france actuellement .et merci encore une fois.

  7. azul fellawen , je cherche le numéro de téléphone de la mairie de sidi aich pour faire quelques papiers , merci d avance

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*