Hommage à Hocine KERBOUB alias Tarzan

Iconoclaste, atypique, original et libre comme la brise du matin qui souffle sur la villégiature de Boulimate : une plage vierge, à la faune et flore intactes. Hoho, Tarzan, monsieur Kerboub…Peu importe !

Tous les sobriquets lui allaient comme une main de pêcheur dans un gant de maille en velours. Amoureux de la nature, l’indétrônable de la déconne avait une affection particulière pour le tout sauvage au sens noble et naturellement extensible du terme. Romantique, philosophe- positiviste, mais aussi pragmatique à volonté, Hocine avait un mot, un pic, une blague, une anecdote, une rigolade…pour chaque fait qui modèle la société humaine, dans tout ce qu’elle entraîne comme chamboulements et fées d’hiver.

Athlète, sportif accompli, un pédagogue au verbe chatouilleur, parfois taquin, Monsieur Kerboub mettait des mots pour les maux d’un pays en perpétuelle effervescence.

Feux de camp au bord de la mer, méditation, questionnements, amateur de la bonne chair…, Hoho aimait avant tout, tirer le meilleur parti de ce que la nature offre de meilleur.

Cane à pêche, bonnet, imperméable, survêt, qu’il vente ou qu’il grêle, Tarzan ne lâchait aucune liane pour atteindre ce qu’il avait prévu de faire au sortir de son lit de camp comme un boy scout qui a prêté serment d’aller jusqu’au bout de ce qu’il s’était fixé comme programme du jour.

Rieur et rigolard à volonté, flagorneur, polémiste affable, joueur de mots, il n’est pas un fait divers qu’il ne s’efforce d’éclairer avec bon sens et non moins beaucoup de sagesse et d’humour.

En très bon joueur de flûte insoupçonné, Tarzan a enflammé Boulimate et son groupe de campeurs sur un air d’Amour Abdenour et de Mohamed Alloua.

S’il y a la mer là-haut, tarzan s’en était allé, au détour d’un virage, les cheveux dans le vent, rejoindre le Paradis.

Tahar Taïbi 13 10 2011


Nombre de lectures: 3251 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Subscribe to Comments RSS Feed in this post

5 Reponses

  1. Jules Renard disait: » La mort, ce serait le rêve si, de temps en temps, on pouvait ouvrir l’oeil ».
    ouvrir l’oeil pour voir combien je suis triste pour toi mon ami tarzan, mon éternel ami hocine, toi père des pauvres.
    mais comme disait Pierre Daninos:’Quand le coeur d’un grand homme cesse de battre, on donne son nom à une artère » hè bien mon ami hocine mon aorte porte bien ton nom n’en déplaise a toutes les grandes avenues du monde..
    merci tahar pour cet hommage, tu fais bien du bien là où ça fait mal.

  2. Vivre, c’est parcourir la vie; c’est comme marcher sur du sable. On y laisse forcément des traces. Certaines s’effacent, dès le premier souffle du vent. D’autres, plus profondes, s’incrustent et demeurent dans la mémoire de ceux qui restent. Nous pensons que celles laissées par Houcine Tarzan resteront longtemps gravées dans nos souvenirs. Mieux, dans notre quotidien. Certes, l’homme est parti. Définitivement. Mais il restera présent, parce qu’il a su marquer son passage ici-bas.
    Vivre, ce n’est pas ne pas mourir; c’est mourir en restant… vivant. A travers ses actes, à travers ses actions, à travers ses réalisations.
    Vivre, ce n’est pas forcément rester longtemps vivant, c’est mourir sans… mourir. C’est partir tout en… restant. C’est cela la marque des grands hommes et des hommes grands.

    Tu es parti si vite sans que je puisse te parler, te dire un dernier mot, j’ai gardé en moi que de bons souvenirs quand à vécu au Club d’athlétisme de Sidi-Aich ainsi que les bons moments passés au camping.
    Tu es toujours dans notre cœur l’ami de tout le monde.

    Repose toi en paix .

  3. Je viens d’apprendre la mort tragique de Hocine, quelle tristesse, il est bien parti notre AMI .
    Pendant mes vacances en avril dernier, on l’a croisé plusieurs fois à Sidi Aich et c’etait toujours le même Tarzan que j’ai connu; un humouriste qui se produisait dans la rue, avec lui, tu oublies tes rendez-vous.

    L’artiste est parti trop tôt ou parti tout simplement ?!!
    Je présente mes sinceres condoleances à sa famille.

    Je viendrai te dire bonjour à ma prochaine visite au Bled. A bientôt Hocine.
    http://www.youtube.com/watch?v=uDBMyT3A-P0

  4. houcine et un bon vivant je lai connue depuis mon enfance cest mon voisin jai beacoup de souvenir il aime beacoup la nature les gens il est reste lui meme dynamique infatigable jai aprie la mort tragique jai du mal acroire et comme je lai pas vue depuis 5 ans jai du mal accepter cete trajedi repose en paix houcine tu ne monquera beacoups je nest pas encore oublier bachir moulay un ami denfance oui apres bachir moulay cest houcine pourquoi est ce que cest bien destine pour eux de par tir comme ca tres top je presente mes condoleance a la famile kerboub hmed et surtout au parent s hakim benali toulouse .

  5. Arrêter les pendules, couper le téléphone,
    Empêcher le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne,
    Faire taire les pianos et les roulements de tambour
    Sortir le cercueil avant la fin du jour. Que les étoiles se retirent, qu’on les balaye
    Démonter la lune et le soleil
    Vider l’océan, arracher les forêts
    Car rien de bon ne peut advenir désormais.

    “ L’amour ne disparaît jamais…la mort n’est rien.
    Je suis seulement passé dans la pièce d’à côté.
    Je suis moi et vous êtes vous.
    Ce que nous étions les uns pour les autres,
    nous le sommes toujours.
    Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné.
    Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
    Ne changez rien au ton,
    Ne prenez pas un air solennel ou triste.
    Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
    Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
    Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été.
    La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié.
    Elle est ce qu’elle a toujours été.
    Le fil n’est pas coupé.
    Pourquoi serais-je hors de votre pensée,
    simplement parce que je suis hors de votre vue?
    Je vous attends, je ne suis pas loin,
    juste de l’autre côté du chemin.

    Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
    Laissez-moi partir
    Car j’ai tellement de choses à faire et à voir !
    Ne pleurez pas en pensant à moi !
    Soyez reconnaissants pour les belles années
    Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
    Vous ne pouvez que deviner
    Le bonheur que vous m’avez apporté !
    Je vous remercie pour l’amour que chacun m’a démontré !
    Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
    Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
    La confiance vous apportera réconfort et consolation.
    Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
    Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
    Je ne suis pas loin et et la vie continue !
    Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
    Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera là,
    Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
    La douceur de l’amour que j’apporterai !
    Quand il sera temps pour vous de partir,
    Je serai là pour vous accueillir,
    Absent de mon corps, présent avec Dieu !
    N’allez pas sur ma tombe pour pleurer !
    Je ne suis pas là, je ne dors pas !
    Je suis les mille vents qui soufflent,
    Je suis le scintillement des cristaux de neige,
    Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
    Je suis la douce pluie d’automne,
    Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
    Je suis l’étoile qui brille dans la nuit !

    N’allez pas sur ma tombe pour pleurer
    Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

    inna lilahi wa inna ilayhi raji3oune

    qu’Allah lui ouvre Les Portes de Sa Miséricorde,
    qu’Allah lui pardonne, et Soit entièrement Satisfait de cette personne,
    qu’Allah lui accorde le repos et la tranquillité éternelle
    qu’Allah le/la préserve de tout châtiment,
    qu’Allah apaise ses proches et leur accorde la patience face à cette épreuve,
    Salamou 3alaykoum wa rahmatollahi wa barakatouh.merci pour le surnom que tu m’as donnè (ifettiwej n boumellal) . djidji bourad

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*