Les citoyens de Hammam Sillal ferment le CW 13

hammam-sillal-kabylieTIFRA ILS MANIFESTENT CONTRE L’AUGMENTATION DU PRIX DU TRANSPORT

Des citoyens du village Hammam Sillal, dans la commune de Tifra, ont procédé, hier, à la fermeture d’un axe routier des plus importants de la commune, à savoir le CW 13, qui relie Tifra au chef-lieu de la daïra de Sidi Aïch. Les citoyens dudit village veulent dénoncer, à travers cette manifestation, la hausse du prix du ticket de transport. Rencontrés sur les lieux, les citoyens révoltés déplorent, aussi, le manque de transports dans leur village. Un problème qui les guette quotidiennement, sans que les responsables concernés ne se penchent sur la situation. « Pour aller à sidi Aïch, il faut s’armer de patience. Nous attendons des heures pour qu’un fourgon y arrive. Faute d’une ligne assurant la desserte de notre village via le chef-lieu de Sidi Aïch, nous vivons le calvaire au quotidien », nous dira un citoyen de cette localité. Notre interlocuteur nous a signalé, également, la hausse des prix du ticket de transports, pratiquée par les transporteurs qui assurent la desserte vers Sidi Aïch. « En plus de cela, les prix pratiqués par les transporteurs sont exagérés. Portant, la réglementation est claire dans ce secteur.

Il y’a huit kilomètres de Hammam Sillal à Sidi Aïch, donc le prix du ticket doit être de 20 dinars seulement, et non de 30 DA, comme c’est le cas actuellement », ajoute notre interlocuteur. Les transporteurs, quant à eux, disent que les tarifs réclamés par les citoyens de Hammam Sillal ne les arrangent pas. Un accord de principe a été, enfin, trouvé entre les représentants des citoyens, le syndicat des transporteurs, l’APC de Tifra et les représentants de la direction des transports de Béjaïa qui se sont déplacés sur les lieux. Selon une source crédible, une réunion, qui regroupera les représentants des citoyens de la dite région avec ceux des transporteurs et les autorités concernées, est prévue pour jeudi prochain, au niveau de la Direction des transports de Béjaïa. Il faut dire que la localité de Hammam Sillal, qui n’est autre que le chef-lieu communal, attire, chaque jour, beaucoup de citoyens des quatre coins de la commune et de toute la wilaya de Béjaïa, du fait de la présence de la station thermale, très réputée pour les vertus thérapeutiques de ses eaux

Arezki Toufouti
depechedekabylie.com
01 03 2013


Nombre de lectures: 3360 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .

Subscribe to Comments RSS Feed in this post

Une Reponse

  1. Algérie profonde

    Liberté Dimanche, 07 Avril 2013 09:50

    LIAISON FERROVIAIRE BÉJAÏA-BÉNI MANSOUR

    Un septuagénaire fauché par un train près de Sidi Aïch
    Par : Ouhnia Kamel
    Dans la fin d’après-midi de mercredi dernier, un septuagénaire a été mortellement atteint par un train de voyageurs assurant la liaison ferroviaire Béjaïa-Béni Mansour. La victime, âgée de 72 ans et originaire de la commune d’Ouzellaguen, était en train de déambuler le long de la voie ferrée reliant Sidi Aïch à Ighzer Amokrane, quand le train l’a percuté de plein fouet au lieudit Maâkal, dans le territoire de la commune d’El-Flaye, à l’entrée est de la localité de Takrietz. Le drame qui s’est produit vers 19h30, a contraint ce train de voyageurs à rester cloué sur place pendant plus d’une heure de temps, puisqu’il fallait attendre l’arrivée des gendarmes et des éléments de la Protection civile sur les lieux de l’accident. Il faut préciser que peu avant ce drame, le même train a dû déjà attendre une heure et demie, au niveau de la gare ferroviaire de Sidi Aïch, pour que l’autorail venant d’Alger puisse arriver sur ce lieu de croisement des deux trains. Les nombreux usagers de cette desserte ferroviaire se sont résignés à endurer tous les désagréments d’un trajet infernal.

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*