[Livre à télécharger] Le pays et la société kabyle -1857

Pour mieux connaitre l’ancienne société kabyle et son mode de vie nous vous invitons à télécharger ce livre écrit en 1857. A télécharger en quelque second sur ce lien:

le pays et la societe kabyle (Format PDF – Taille 7,5mo)

Bonne lecture


Nombre de lectures: 7650 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .

Subscribe to Comments RSS Feed in this post

8 Reponses

  1. Azul,
    Pour info seulement, ce livre est aussi disponible sur google book ou google play gratuitement. Pour ceux qui ont un nexus 7 ,kindle fire, nook ou autres peuvent en profiter. Une façon d’économiser de l’encre et du papier.
    Z.

    • azul,
      Ce livre s’il recèle quelques données historiques qui sont d’ailleurs pour la plupart approximatives, n’en est pas moins le type même de l’ouvrage de propagation de l’idéologie coloniale qui tend à creuser le fossé entre les Algériens divisés en arabes « méchants » et en « kabyles » dociles prêts à s’assimiler [leurs maîtres européees détenteurs du savoir et de la civilisation. Ce livre ne fait que caresser l’ignorance crasse dans le sens du poil et conforter les préjugés racistes. Je m’attendais plutôt à troiuver sur un site weghlissien des ouvrages de Mohand Cherif Salhi par exemple comme le message de Yougourtha plutôt que ce chiffon, dommage!..
      .

      • Mais c’est normal que tu n’aimes pas. Ce sont les colons qui l’ont écrit, pas des frères! ça fait parti des archives….

  2. La 3 eme bibliothèque d’Ait Daoud,
    C’est une bonne nouvelle de créer une bibliothèque dans chaque village même, pourquoi pas une autre à El mâadi qui existait déjà au temps de Mighaoui Zahir, ce dernier a beaucoup contribué pour l’ouverture de cette bibliothèque. Ce projet pourra aussi s’entendre sur Izghad.
    Puisque l’association  » patrimoine et savoir » a reçu 12000 livres pourquoi ne pas doter ces nouvelles bibliothèques avec quelques ouvrages pour démarrer en attendant que les citoyens s’organisent pour l’acquisition d’ouvrages.
    Si vraiment l’objectif de l’association  » patrimoine et savoir » est le savoir et la préservation du patrimoine, en plus si elle a un champ d’action vraiment communal qu’elle se manifeste pour aider ces bibliothèques.
    Le but c’est d’atteindre chaque citoyen par un livre et une lecture. Alors attendez la réaction et vous verrez les vraies intentions.
    De toute façon à notre niveau et selon nos moyens nous pouvons contribuer par des livres parascolaires pour nos élèves.

  3. Je reviens juste pour poser cette à laquelle il faudra peut être lancer un débat:
    Comment mener une politique culturelle en l’absence de communication entre l’institution officielle ( bibliothèque) , l’ APC, les intellectuels et les lecteurs ?
    c’est vraiment indispensable pour déterminer la politique à mener pour la bibliothèque à El Flaye.

    • Bonjour Sofiane et bonjour à tous

      Si Mr L.Yidir vous aide en matière d’activités associatives, je le félicite et l’encourage à Persévérer ! C’est une bonne chose.

      N’est ce pas un bel objectif que de créer plusieurs bibliothèques ? Au minimum une bibliothèque pour chaque village.

      Oui pourquoi pas une à El mâadi ? En plus tu m’informe qu’il existait déjà une au temps de Mighaoui Zahir. Essayons de contacter ce Monsieur pour l’aider à la rouvrir.

      Ce projet pourra également s’étendre sur Izghad oui.

      Dans les écoles aussi, il devrait y avoir des bibliothèques scolaires. Vous savez que le CEM en a une très riche mais qui n’est pas ouverte ?
      L’école de Filles aussi a un petit espace dédié à cela. Cet été, j’ai pu rencontrer le nouveau directeur, que j’ai trouvé très sympathique ! Je l’ai trouvé responsable et prêt à aider les enfants et je pense qu’il voulait sérieusement ouvrir cette petite bibliothèque !

      Enfin je suis d’accord avec toi que pour mener une politique culturelle, toutes les entités doivent communiquer et travailler ensemble. « Un corps communique avec tous ses membres » je me suis déjà exprimé là-dessus !

      En fait, le jour où il n’y aura plus de division clanique, où nous penserons en priorité aux générations suivantes et où nous assurerons la relève en faisant participer la jeunesse aux responsabilités et à la prise de décisions importantes ; nous passerons un cap déterminant. Nous aurons évolués d’une façon pas des moindres !
      Voila, merci

  4. Excusez -moi de rebondir encore une fois pour apporter une petite réflexion sur ce que doit être le rôle de la bibliothèque.
    Comment repenser la bibliothèque à El-Flaye ?
    La bibliothèque est un lieu du savoir et du patrimoine intellectuel de l’humanité, un lieu qui garde des ouvrages et documents écrits, des encyclopédies. De nos jours on garde même des documents vidéo et sonore, des archives qui n’ont pas de valeur. Le rôle de chaque de chaque bibliothèque est de conserver certes ces bijoux mais de les exploiter soigneusement.
    Un jour lors d’une conférence à la bibliothèque d’El-Flaye, un intervenant universitaire a proposé de conserver les documents précieux sous forme de CD , les scanner et les rendre utilisables par les étudiants.
    Ce lieu qui donne droit au savoir permet surtout de développer les facultés, de s’instruire et de rêver. Oui on peut rêver lorsqu’on a devant nous un ouvrage littéraire qui permet surtout aux enfants de voyager dans un monde de fiction. Donc à mon avis, la bibliothèque est ce lieu où se prolonge l’éducation de nos enfants et fait partie de leur processus continuel de l’instruction.
    Je ne dirai pas qu’il faut seulement créer des bibliothèques dans les villages mais il faudra penser aussi à les créer dans les écoles, c’est même le projet de l’éducation nationale. Je pense aussi que les parents doivent s’impliquer pleinement pour la réussite d’un tel projet, il faudra même obliger juridiquement les écoles à avoir des bibliothèques. C’est le point qu’il faut insérer dans toute réforme de l’éducation, il faut même recruter des bibliothécaires, doter même ces bibliothèques de subventions annuelles. C’est comme ça qu’on pourra éduquer nos enfants à la lecture.
    Nos élèves sont appelés chaque jour à produire des projets éducatifs, ils se dirigent vers les cybercafés pour acheter leurs projets, je dis bien acheter comme ils si ils se vendent sur les étalages parce qu’ils ne trouvent pas la source d’information, la bibliothèque n’est pas riche ? La bibliothèque n’est pas accessible ? La bibliothèque est loin ?
    Il faudra chercher les causes qui rendent nos élèves s’éloigner de la lecture, de la recherche bibliographique.
    Un autre problème aussi qu’il faut souligner, pourquoi il n y a pas de partenariat entre les enseignants et les bibliothèques ? Est-ce que ce n’est pas les enseignants qui doivent orienter les élèves vers la bibliothèque ? Les enseignants savent –ils ce que possède la bibliothèque comme ouvrages ? La bibliothèque a-t-elle mis la liste des ouvrages à la disposition de l’école ?
    La bibliothèque a-t-elle élaboré des espaces –temps pour la lecture ?
    La bibliothèque travaille t-elle dans l’anarchie à défaut d’une organisation?
    Il ne suffit pas d’ouvrir la bibliothèque pour le plaisir de l’ouvrir, il faut bien planifier, il faut bien réfléchir sur ce qui sera utile pour les enfants, les adultes, les chercheurs … pour pouvoir accéder à l’information.
    Il faudra aussi penser à des espaces de lecture, de documentation, de communication, de médiathèque, audio-visuel, informatique, et pourquoi pas un espace écrivain parce qu’il faut aussi à ce que nos enfants soient des producteurs de demain, d’ailleurs des concours sont organisés sur l’écologie, la poésie, des articles journalistiques….
    La bibliothèque doit être un lieu non seulement du savoir et de recherche de l’information, mais aussi un lieu de détente, un lieu d’animation autour du livre et de la lecture.
    La bibliothèque doit avoir aussi un personnel compétent universiatire qui a reçu une formation spéciale, il doit être compétent et actif. Ce n’est pas n’importe qui peut gérer une bibliothèque. Un bibliothécaire est avant tout quelqu’un qui répond aux curiosités des enfants, est avant tout quelqu’un qui peut orienter, qui peut aider à établir une fiche de lecture, quelqu’un qui peut travailler avec les enfants mais aussi avec les adultes, il doit avoir une solide connaissance des publications, de solides connaissances de techniques bibliothèquères, tout simplement avoir une formation biblithèquère. Ils doivent même avoir un vocabulaire mis à jour, donc tout simplement quelqu’un qui peut assurer à la fois des fonctions pédagogiques qui permettront d’inculquer et d’initier les élèves à la recherche de l’information, de l’animation,de la communication et de la gestion.
    C’est pour que j’insiste sur la qualité du personnel, les enseignants doivent être d’un grand apport, ils ne peuvent pas jouer le rôle de bibliothèquères.
    En conclusion, la bibliothèque doit jouer un rôle pédagogique et culturel. Il faut aussi penser à créer un réseau qui sera composé de bibliothécaires, éducateurs, parents d’élèves, éditeurs, écrivains, médias, enfin tous les amis du livre.
    El –Flaye ne sera meilleure que par l’éducation de sa jeunesse dans le respect et le s attentes des lecteurs.

    A bientôt si vous le permettez.

    • Azul à Yidir et à tous
      Je te remercie d’avoir essayé de faire le tour de toute la question «bibliothèque.» Comment ne pas être d’accord avec toi ? Ce que tu proposes est pertinent.
      Mais je voudrais juste, si tu le permets, distinguer 2 subtilités.
      Dans ce message il faudra distinguer entre les objectifs à long terme et ce qu’il faudra assurer dès « l’entrée de jeu » aux enfants.
      C’est-à-dire qu’à court terme il faudra d’abord ouvrir toutes ces bibliothèques pour que les enfants est un minimum d’endroit où ils pourront faire leurs exercices et apprendre leur cours.
      Ensuite et selon « les moyens » de notre commune on va essayer petit à petit de mettre en place une bibliothèque plus fonctionnelle, avec toutes sortes d’activités…

      En ce qui concerne la bibliothèque municipale (à l’école de Filles) c’est un effort qui peut être réalisé !
      Puisqu’elle dispose de plusieurs salles et d’espace, une médiathèque…
      On peut penser, comme tu le cites, faire des espaces différents : « de lecture, de documentation, de communication, de médiathèque, audio-visuel, informatique, et pourquoi pas un espace écrivain parce qu’il faut aussi à ce que nos enfants soient des producteurs de demain, d’ailleurs des concours sont organisés sur l’écologie, la poésie, des articles journalistiques… » Le personnel pourra effectivement être compétent, formé pour gérer une bibliothèque.

      Enfin, c’est le moment aux parents de se manifester et de se rattraper. Nous avons besoins de leur aide pour garantir de beaux espaces pour leurs enfants !
      A très bientôt…

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*