Mélodie de la nuit par Rabah BELLILI

Parfois la nuit ne finit pas.02b881c0d6c69dd61b9befd0af39ee2c
Elle s’étire et le sommeil ne veut pas..
Parfois la nuit plus longue que le jour
Les pensées ne s’arrêtent, ne dorment pas
Elles tournent et retournent
viennent et reviennent
puisent et épuisent
dans un labyrinthe qui n’en finit pas
Parfois la nuit c’est la nuit
Y’a quéque chose qui ne marche pas
Y’a quéque chose qui ne veut pas
Comme compter les moutons
Et bayer aux corneilles
en espérant les bras tendres et apaisant de Morphée
Parfois la nuit, ma guitare me joue des tours
Elle m’égare et m’emmène
Elle se laisse caresser
Elle murmure et sussure
Mélodie délicieuse et radieuse
Tout en douceur comme une étrange magicienne
Quelques notes simplement et doucement
Dans un voyage inconnu
Autour d’un feu de camp
Adolescent vagabond
A la recherche de son destin
Au début du chemin
Sans savoir vraiment
Plein de désirs et d’envies
Qu’il est beau le chemin de demain
Qu’ils sont beaux les sentiers d’ou je viens…
Avec le jour elle disparaît…
Son coeur ne vibre que la nuit…
« Qui s’en va déjà…
Ne me quitte pas… »
 
Rabah BELLILI
Le 18 mars 2017
Mélodie de la nuit pour Gérard Gonçon,
un des piliers du Café Poésie avec Moussa Lebkiri.

Nombre de lectures: 29 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*