Pari réussi pour Majid Soula

Il a animé un gala avant-hier à la maison de la culture de Tamanrasset

Absent de la scène algérienne depuis plus de 20 ans, Majid Soula revient cette fois-ci avec une énergie inépuisable.

Après son spectacle à Vgayet, Soula, était avant-hier soir sur la scène de l’esplanade de la maison de la culture de Tamanrasset pour animer la quatrième soirée du Festival national de la chanson et de la musique amazighes. Au bonheur des dizaines de familles kabyles installées dans la capitale de l’Ahaggar, la venue de Majid Soula «est un cadeau de fin d’année pour nous», a indiqué Karim, cadre dans une administration à Tamanrasset. Passant en revue plus d’une dizaine de ses chansons, tirées de son répertoire, notamment du nouvel album, «Akka Akka», dont il fait la promotion actuellement, Majid, accompagné de cinq musiciens dont des français, a offert un moment de bonheur au public. Tamettut, Tamazight, Akka Akka… sont autant de chansons interprétées par l’artiste.

Le passage de Soula a permis au public kabyle présent d’apprécier «une musique moderne inspirée des chants amazighs anciens». Pour la même soirée, c’est le lauréat du festival local de la chanson mozabite, Salah Ghilane qui a entamé la soirée. Belaïd Tagrawla a été appelé en renfort sur scène pour interpréter une chanson du patrimoine mozabite au côté de Ghilane. Un plateau est prévu hier soir pour réunir des artistes kabyles, zenètes, mozabites et targuis, à l’initiative de Tagrawla. Cette initiative, selon ses initiateurs, visant à réunir le maximum d’artistes amazighs, sur une même scène, a pour objectif «de donner un cachet particulier au festival». La chanson chaouie a été représentée par le groupe Adhbire N-wawras. Hier soir, hormis le groupe Tagrawla, Issalen et Dadi monteront sur scène à partir de 20h. Comme signaler auparavant, Brahim Tayeb et Takfarinas sont attendus respectivement pour l’avant-dernière soirée et celle de la clôture. Takfarinas devait rallier la capitale de l’Ahaggar hier soir. Il sera accompagné de son orchestre venu avec lui de France. Les festivités de proximités animées par plusieurs artistes devaient être clôturées ce soir, du côté de Tazarouk et In Amenas.

De Tamanrasset M. Mouloudj 21 12 2011
http://www.depechedekabylie.com


Nombre de lectures: 1778 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .

Subscribe to Comments RSS Feed in this post

Une Reponse

  1. Madjid Soula,

    Je n’ai jamais rien compris à sa musique…
    Il paraît qu’il est très célèbre en Asie ???

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*