Plusieurs routes coupées à Béjaia

Plusieurs axes routiers à travers le territoire de la wilaya de Béjaia ont été coupés à la circulation automobile depuis dimanche soir, suite aux importantes chutes de neige ayant affecté les communes situées sur les hauteurs dépassant les 400 mètres d’altitude. C’est le cas notamment de la RN 26 A reliant Béjaia à Tizi Ouzou qui a été coupée à la circulation au niveau du col de Chellata. Et à Béni Maouche, le CW 74 a été lui aussi fermé depuis avant-hier, au trafic routier en raison de la présence d’une couche épaisse de neige sur la chaussée. Il en est de même des CW 172 reliant Sidi Aich à Souk Oufella, du CW 159 à Ouzellaguen, le CW 01 dans la commune d’Akfadou et du CW15 reliant Sidi Aich à Ath Djellil, lesquels ont été fermés également à la circulation pour les mêmes raisons, à savoir la présence de la neige sur la chaussée. Dans la commune de Barbacha, plusieurs villages ont été isolés hier, du reste du monde suite à des chutes importantes de neige et la fermeture de pratiquement toutes les routes à la circulation Sur la RN 12, la circulation automobile a été des plus difficiles hier, à Adekar, indique une source locale, expliquant que la chaussée a été couverte d’une couche fine de givre ce qui l’a rendue glissante.

La circulation automobile a été également bloquée sur la RN9, reliant Béjaia à la wilaya de Sétif, à hauteur des Gorges de Kherrata en raison de l’enneigement de la chaussée, contraignant les usagers de cet axe routier à rebrousser chemin. Des centaines de foyers dans les communes de Tinebdar, Sidi Aich, Akfadou et Tifra ont été privés d’électricité pendant des heures hier. De même que des dizaines de villages dans les communes rurales de la wilaya étaient hier coupés du reste du monde suite à l’enneigement des routes. A l’heure où nous mettons sous presse aucun dégât ni matériel ni humain n’a été enregistré dans la wilaya. Aucune opération de déneigement, faut-il le signaler, n’a été entreprise du moins hier, par les services concernés, laissant les villageois à leur triste sort.

D.S.


Nombre de lectures: 14947 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Subscribe to Comments RSS Feed in this post

19 Reponses

  1. Un sujet d’actualité: un livre qui dévoile les coulisses et les réseaux puissants du système politique et leurs conséquences sur les démocraties. http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/circus-politicus-demasque-les-33601

  2. Si ce mec a écrit ce livre, sans que personne ne l’ait embêté , c’est que la démocratie ( dans son pays ) se porte très bien. C’est gâce à ça, qu’il a pu l’écrire …

  3. Il neige sur la kabylie, c’est romantique !
    Ce n’est pas pour demain, le bonhomme des neiges …

  4. Les fortes chutes de neige de ces derniers jours ont plongé 20 Wilayas dans l’isolement total.
    La neige a atteint 2 mètres dans certains de nos villages, les moyens dont disposent les APC sont insuffisants pour faire face à ces situations.
    Cette situation a obligé les citoyens à rester isolés dans leurs foyers face au froid irrésistible et au manque de gaz et d’électricité.
    Une bouteille de gaz butane est revendue par des gens sans scrupules entre 2000 et 3000 DA .
    Entre 30 et 50 personnes au moins sont mortes en une semaine en Algérie en raison des fortes chutes de neige et du froid, sans compter les victimes péries dans les accidents de la route.
    Quelle tristesse !!!

    • bonsoir RADMO, en effet, la neige a atteint a Kendira selon le maire qui intervenait sur la radio locale 2,82m, et méme l’armé a eu du mal a degager les routes. pour ceux qui disent que la bouteille de gaz a été cedée a 2000 ou 3000DA, ca je ne pense pas, et si quelqu’un a des preuves, qu’il nous informes officiellement. car c’est les dires de radio trottoire. sinon, le gaz commence a etre disponible, et la situation revient a la normal, et cette fois ci, on a eu la chance qu’il n’ya pas eu de coupures d’electricité. et j’esper que c’est un hiver qui nous apporteras du bien et de bonnes recoltes.

  5. C’est triste et choquant !

    Hélas, la vie humaine n’a pas beaucoup de valeur dans notre pays. Quand, la nature reprend ses droits, RIEN NE L’ARRETE. Mais si en plus, nous ne pensons pas à la meilleure façon de composer avec cette même nature, les choses peuvent vite se transformer en drames.
    Beaucoup de neige s’est entassée à Adekar,Akfadou, Chemini, Tibane …
    Cette neige ne va s’évaporer comme par magie. Elle va fondre petit à petit pour former un gros écoulement d’eau. Et toute cette eau, finira à El-Flaye avant de se déverser dans la Soummam.
    Nos anciens , beaucoup plus intelligents que nous, avaient pensé à ce genre de situation. C’est pour ça qu’entre les murs des maisons mitoyennes, ils s’étaient imposés un intervalle de 50 cm ( ighil terfit ) pour que l’eau puisse se frayer un chemin en toute sécurité. Mais, il a fallu que nous ( al 3abaqira ) arrivions pour supprimer cet intervalle en collant nos murs.
    Que Dieu nous en garde ! Et si demain, un séisme même moyen, venait à frapper notre région, avons-nous une idée du nombre de morts qu’il provoquera !!! Une hécatombe ! Pourquoi ?
    Comment peut-on construire 4 ou 5 étages sur une fondation de 50 à 70 cm, de faux béton. Nous nous improvisons architectes parce qu’on sait creuser une fouille, poser une semelle et relier les ceintures entre-elles …
    Le gars te dit : » Vas-y ,pas de problème.Tu peux y aller . Tu peux même monter un gratte-ciel, ma yehwayek !  »
    Les dalles ? Nul ! Parce qu’on manque d’espace et qu’il faut bien sécher le linge,c’est vrai. Mais ce n’est pas conçu pour contenir des tonnes de neige !!!
    Nos anciens, à défaut de gaz et de moyens( ou même aisés pour certains d’entre-eux) , avaient chacun  » taxemt tmes ».
    Dans le pire des cas, ils abattaient un arbre pour faire du feu et se chauffer…
    La tuile Kabyle n’était pas là par hasard ! Arrondie et à base de terre cuite, la neige n’y adhère pas.Les petites rigoles entre les rangées, c’est pour que l’eau de pluie n’y stagne pas.
    Si demain , nous accèdons au gaz de ville, il y a des normes à respecter.
    On ne devrait pas avoir le droit de prendre une pioche et de creuser pour un branchement d’eau. En fissurant une conduite de gaz alors qu’on a un mégot dans la bouche, c’est tout le quartier qui va flamber.
    Pareil, en cas d’incendie dans une maison , tu fais appel, aux pompiers, ils arrivent. Mais par où et comment passeront-ils avec le camion ? Et si le tuyau n’est pas assez long pour atteindre l’endroit du sinistre ??? Nagh, on va se passer les sceaux d’eau pour éteindre un feu de GAZ ???
    …………
    …………

    Atsiqil rabi
    Awer damremt
    Aghisker rabi tsawil

    Amine ya rebi alaâlamine

    Ayaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!

    La Kabylie, c’est un ratage total. Je pense qu’on devrait encourager nos enfants et petits-enfants à investir de plus en plus en ville. Qu’ils aient au moins une petite part dans cette pauvre Algérie.
    Wama faire d’une montagne une ville dans les normes, je n’y crois pas.

    tanemirt

  6. Bonsoir mon ami.
    L’espoir est dans la colère!

    Je te rassure la nature, RIEN NE L’ARRETE même dans les pays du nord. Mais je voudrais dire merci à ta sagesse qui nous averti des dangers que nous encourons en négligeant les normes de sécurité.
    Tu as donc inscrit un autre point dans le débat :

    16- Respecter les normes de sécurité :
    – Pour construire nos maisons.
    – Pour évacuer les eaux naturelles et usées.
    – Pour faire passer nos conduites de gaz de ville.
    – Doter le village de branchements d’eau adaptés aux pompiers dans des coins stratégiques. En Europe il y en a partout, les pompiers n’arrivent pas avec des citernes mais avec des tuyaux à brancher sur place.

    Je tiens à insister sur certaines de tes phrases, car elles sont importantes :
    – il faut penser à la meilleure façon de composer avec la nature, sinon les choses peuvent vite se transformer en drames.
    – Nos anciens, beaucoup plus intelligents que nous. Je dirais beaucoup plus respectueux des règles qui existaient : c’est simplement qu’ils appliquaient au mot (« à la lettre ») les consignes qui existaient à l’époque !
    – Le gars te dit : « Vas-y, pas de problème. Tu peux y aller. Tu peux même monter un gratte-ciel, ma yehwayek ! » : IL FAUT à L’AVENIR LUTTER CONTRE CE GENRE DE PAROLE MESQUINE ET QUI NOUS CONDUISENT à LA CATASTROPHE !
    – Les dalles ? Mais ce n’est pas conçu pour contenir des tonnes de neige !!! c’est vrai, mais à mon avis il suffit d’évacuer la neige avec des pelles et de l’huile de coude.
    – Si demain, nous accèdons au gaz de ville, il y a des normes à respecter. Tout à fait d’accord.
    – On ne devrait pas avoir le droit de prendre une pioche et de creuser pour un branchement d’eau. En fissurant une conduite de gaz alors qu’on a un mégot dans la bouche, c’est tout le quartier qui va flamber. J’espère que le message VA PASSER !
    – L’accessibilité pour lutter contre un incendie doit être de mise.

    Tanemirthik !

  7. Nous avons perdu le bon sens dans nos villages, on construit des maisons dites modernes pour des centaines de millions et on ne pense même pas à installer des cheminées ou des poêles à bois.
    Dans les vieilles maisons de campagne , nous avons supprimé l’Kanoun et pourtant le bois (issgharen) est gratuit.
    On achète de belles voitures pour des centaines de millions mais pas un groupe électrogène de 15 000 da pour faire face aux coupures d’électricité.
    C’est fou !! Mais où allons nous?

  8. Je pense qu’il faut effectivement se ressaisir, il n’est jamais trop tard pour mieux faire. Notre avenir dépend des actions et des choix que chacun de nous prend. Disons stop à la négligence. Tenons tête à ceux qui ont perdu le bon sens et n’ayons pas peur de se ridiculiser face à un groupe démissionnaire qui a perdu « la raison ! »

  9. juste une proposition. cette situation due a la neige, nous donne beaucoup de lecons. comme dis RADMO, le bois est gratuit dans la nature, rien qu’on recuperant celui des tailles d’oliviers, c’est de quoi se chauffer en hiver. pour cela, il est utile de recuperer les anciens poels a bois, et les remettre en service, peut etre méme les copier pour en produire, cela creeras de l’emplois avec une petite unite de production et rendras service a la population, et etre moins dependant du gaz et de naftal.

  10. Bonjour tout le monde,

    Pour m’éviter de dire des bêtises, quelqu’un peut-il nous expliquer comment fonctionne une APC ?

    -A-t-elle un budget ?
    -En quoi consiste-t-il ?
    -Y-a-t-il des choses qu’un Maire aurait dû ou pu faire qu’il a négligées?
    -Un Maire peut-il faire plus et mieux que ses collègues d’autres communes?
    -Y-a-t-il une APC dans la région qui fonctionne mieux qu’une autre? En quoi concrètement ?
    -Un Maire peut-il obtenir une rallonge de budget ?

    Quand ,on dit :  » Si j’étais Maire, je commencerais par …. »
    Est-ce vraiment possible que même très bon gestionnaire, un Maire peut-il obtenir de l’Etat ce que ses prédéssesseurs n’ont pas pu obtenir ou faire ?

    *** Je souhaite des éclairsissements techniques de GESTION , pas POLITIQUES ***
    ( S’il n’est pas d’obédience islamiste, tous les autres partis politiques elflayois me conviennent tant qu’ils font leur travail )

    Ma question , c’est juste pour savoir jusqu’où, on peut aller dans nos revendications locales ou Wilayales.

    Normalement, le gaz de ville pour El-Flaye, c’est juste une question de semaines. Comme des précautions de sécurité doivent l’accompagner et qu ‘ elflaynaute’ a fait une excellente proposition à propos  » des bornes d’incendie  » que j’ai découvertes hier , en fouinant sur Internet. A qui faut-il demander l’installation de ces bornes ? A la mairie? A la SONELGAZ ? A l’EDEMIA (service des eaux) , aux pompiers eux-mêmes ?…

    Merci pour tous vos renseignements.

    tanemirt

  11. Bonsoir à tous
    Je reviens d’une séance de cinéma ! Je me suis régalé, un peut court et plutôt documentaire le film El-Gusto est une véritable histoire d’amour et de paix.
    http://www.djazairess.com/fr/infosoir/26211 infos!
    http://www.cinefil.com/film/el-gusto-3 vidéos !

    Je remercie cette jeune femme qui a réussi à utiliser ce qui a de meilleurs chez une femme, la simplicité, la douceur, le tact et la réunification par la paix, par la tendresse !

  12. Bonsoir citoirien et tous les autres camarades !
    Gestion de l’APC:
    C’est simple, vous savez pourquoi El-flaye n’a toujours pas de gaz de ville. Parce que quand il y a eu l’opportunité de le faire passer chez nous, le maire de l’époque incompétent « ye3fel ! » il n’a tout simplement pas revendiqué comme toutes les communes au tour, un branchement. Maintenant « ADEZI NOUVA » pour l’avoir. C’est aussi simple que cela ! La négligence et la méconnaissance

  13. Rebonsoir mes frères
    @citoirien

    Je vais continuer à essayer de répondre à quelques unes de tes questions
    Comment fonctionne une APC ?
    – Un Maire peut-il faire plus et mieux que ses collègues d’autres communes?
    OUI.
    Les solutions sont nombreuses et différentes. Mais la richesse des idées ce fait par l’intervention de beaucoup de personnes. « Plus on est de fou, plus on rit ! »

    Je vais vous faire partager ce qui, à mon sens, peut beaucoup changer la vie d’une commune. Bien sur il ne s’agit que de MON point de vue.
    a- L’information régulière du citoyen LeFlayois.
    b- L’interaction entre la commune et ces citoyens.
    c- Le partage des responsabilités avec le peuple de LeFlaye.
    d- Faire un bilan et parler de l’avancement des projets.

    Le hors norme n’est-il pas possible à LeFlaye ? Pourquoi figer ? Pourquoi se figer à un espace ? Nous allons fonctionner comme les autres fonctionnent, chacun de son côté et la vie suit son chemin…
    NON ! Pas d’accord. Tout ce qui se passe dans la commune nous concerne tous !

    Le citoyen de LeFlaye est tout ouï :

    a- L’information régulière du citoyen LeFlayois.
    Tout ce qui se passe dans la commune nous concerne tous !
    Celui qui diminuera la distance qui existe entre la commune et son citoyen sera à même de faire mieux que n’importe quel maire ! Bien sur il doit y avoir un effort dans les 2 sens. Pourquoi ne pas créer des sortes d’assemblées régulières avec les citoyens à la mosquée (El Djama’a) pour discuter dans un premier temps des grands projets qui concernent notre commune. Disons une fois par mois, par trimestre …
    Qu’est ce qui nous en empêche de le faire?
    Alors ! Je ne suis pas ignorant de la manière virulente dont discute un berbère. Nous ne savons pas nous écouter ou prendre la parole quand notre interlocuteur a fini de parlé. Mais si nous ne commençons pas, jamais nous nous améliorerons ! Jamais nous n’apprendrons à discuter comme nous le faisons par écrit !

    b- L’interaction entre la commune et ces citoyens.
    Le maire a un projet, il nous promet des choses à réaliser et on vote soit disant pour cela ! Mais ce n’est pas suffisant. Nous devons donner notre avis.
    – En sachant quelles sont les nouvelles lois
    – La manière dont va se réaliser le projet n’est peut être pas adéquate
    – Le délai doit être su et il faut le respecter
    – Des changements peuvent intervenir
    – Entre temps d’autres choses doivent être faites avec notre consentement !
    – Les projets qui ne pourront pas être finalement réalisés faute de moyens ou pour quelle raison que se soit !
    – Enfin je donne un exemple simple, nous allons avoir l’eau courante et cela va nous donner la possibilité de se développer encore plus et ainsi pourquoi pas créer ces fameuses bornes à incendie !
    Toutes les décisions doivent être prises avec le citoyen (Tous ensemble.)

    c- Le partage des responsabilités avec le peuple de LeFlaye.
    Il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire. Pourquoi ne pas tenir quelques taches, en favorisant la création de certaines associations ? Pourquoi ne pas responsabiliser les gens sur certaines actions…

    d- Faire un bilan et parler de l’avancement des projets.
    Personnellement j’ai toujours travaillé dans des entreprises (de grandes entreprises) et cela est devenu presque naturel, de faire un bilan des avancements de mes projets ! Je pense que c’est le seul moyen de savoir justement l’état d’avancement d’un projet et de voir l’évolution et la concrétisation de n’importe quelle tache !
    Rien n’est fait dans ce sens chez nous. Je dirais même qu’on se souci même pas de savoir si le citoyens a besoin de connaitre ce qui a été réalisé. A la fin du manda d’un maire, au niveau de toute l’Algérie, on peint des bandes rouges et blanches sur les trottoirs, c’est visible mais en même temps Lamentable !

  14. Après tout, APC = Assemblée Populaire Communale !

  15. -Y-a-t-il une APC dans la région qui fonctionne mieux qu’une autre?
    Surement ! Toutes les communes ne se valent pas !
    Par exemple, à Tinebdar on est conscient de la cause féminine (on peut toujours discuter la manière dont cela se fait, n’empêche à LeFlaye la femme n’est pas reconnue !)
    Puis les maires et leur équipe ne se valent pas !

  16. ce matin ,y’avait une file d’attente a la station service taghzouyth, au final le gaz n’arrive pas ,les gens ont attendus dans le froid et la neige de 10h a 18H30 pour rentrer les bonbones vide.

  17. Bonjour
    Je pense qu’il ne reste que la solution de Mohand : Utiliser le bois et « El’Kanoun ». Avec le gaz de ville, on évitera tout cela.

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*