Port de Béjaïa. Ouverture d’une enquête judiciaire

fgUne enquête judiciaire est actuellement en cours, menée par la station maritime principale relevant des services des garde-côtes de Béjaïa, pour déterminer les causes exactes de la fuite de pétrole brut, survenue le mardi 31 décembre au moment du chargement d’un navire au port pétrolier.

Le procureur de la République près le tribunal de Béjaïa a été destinataire d’un rapport d’information établi par le Groupement territorial des garde-côtes de Béjaïa (GTGC) qui a conduit les opérations de dépollution du port, sous la supervision du commandant de la façade maritime de l’Est. Selon le GTGC, 3000 litres ont été récupérés au cours de cette opération qui a pris fin le 3 janvier. Hier, le port pétrolier est resté sous consignation, le temps que le Laboratoire d’expertises maritimes (LEM) fasse une deuxième inspection après la première effectuée avant-hier et qui a été positive, selon le PDG de l’entreprise portuaire. Le LEM interviendra aujourd’hui pour une plongée sous-marine qui permettra d’inspecter une dernière fois la stabilité des équipements à l’intérieur de la cellule de l’appontement.

Ces vérifications ne devraient permettre la remise en fonction que d’un seul quai sur les deux que compte le port pétrolier. Le deuxième quai, du côté duquel a eu lieu la fuite, a subi des dégâts qui ne lui permettent pas de reprendre de sitôt son activité. La force de la pression, qui a mis hors service la lyre de dilatation, a carrément soulevé le béton. En attendant la remise en fonction du quai n°3, les navires continuent d’être orientés vers la bouée de chargement hors port. Hier, un deuxième pétrolier y a été chargé.

Kamel Medjdoub
El Watan 07/01/2013

Nombre de lectures: 2368 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.