Ramadan, Le bon côté des choses.

se-faire-respecter-lyceeLa tolérance c’est d’arriver à vivre en harmonie avec nos différences.
Pieux ou impies dans un commun respect.
J’aime le ramadan, comme Noël, rassembleurs et familiales.
On se retrouve autour de la table
Une ou deux assiettes pour l’imprévu ou le voisin
On s’écoute, on se parle, on s’accepte.
Je respecte et t’assiste dans ton jeûne
Tu comprends et tu respectes mon abstinence au jeûne
On ne se demande pas pourquoi, pas de jugement de valeur, ni morale.
C’est ainsi .
Je ne crois pas en l’au delà
Car la vie pour moi, c’est avant la mort
Mais je conçois très bien qu’il en soit autrement pour toi.
Ni besoin de se convaincre, de se préjuger ou dénigrer.
Tolérance et respect.
Nous n’avons pas besoin de témoins
d’Abou Chose, d’Abou Truc ou d’Abou machin, compagnons du Prophète ou de Qezous Bouramtane
pour nous entendre, nous comprendre et vivre ensemble.
On s’en fout de qui a raison
L’essentiel, le bien être ensemble, rien de matériel,
de l’amitié, des sentiments, de l’attention, de la présence, des intentions positives, de l’amour,
dans le dialogue, dans la rencontre et l’échange de divergences et d’intelligences.
C’est vrai, je ne fais pas la prière, mais la spiritualité n’est pas l’apanage exclusif des dévots et des prêcheurs,
Méfions des apparences et des promesses fallacieuses
Carpe diem
Ce n’est pas le temps qui passe, mais bien nous simples mortels.
Tout le monde a des comptes à rendre
Le plus dur c’est de les rendre à soi même en toute honnêteté.
Je ne bois d’alcool avant, pendant ou après le ramadan.
Et ce verre que tu me vois à ma main, ce n’est pas de l’alcool.
C’est du vin. Et si c’est du vin, c’est divin.
Comme le dit le poète, Omar Khayyam, en d’autres termes,
Tout ce qui est sur terre est une création du Très Haut,
Et si je lève le calice, c’est pour honorer son oeuvre.
Pour ma part j’avoue humblement, que ma prière favorite est le Pomerol, dix ans de maturité au moins, et de préférence un cru d’une année exceptionnelle. .
Que Dieu me pardonne, de ne pas prier souvent, son prix est si exorbitant même en période de ramadan.
Alors amies, amis, avant ou après le coucher du soleil, dégustes la vie.

Rabah BELLILI
le 20 juillet 2013


Nombre de lectures: 1870 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*