Seddouk Protestant contre le retard dans le versement de leurs salaires; Les communaux débrayent

À l’appel des deux syndicats (UGTA et SNAPAP), les salariés des quatre communes de la daïra de Seddouk (Bouhamza, Amalou, Seddouk et M’Cisna) et ceux de la commune de Beni Maouche, ont observé une grève et fermé, durant un jour et demi, la recette intercommunale de Seddouk, protestant contre le retard mis dans le versement de leurs salaires.

Pour en savoir plus, nous avons contacté M. Belabed Abdelkader, responsable syndical à la municipalité de Seddouk, qui nous a livré ses impressions. « Le bordereau des salaires des travailleurs de la commune a été remis le 3 mai à la recette intercommunale de Seddouk qui l’a rejeté. Cette structure a exigé à ce que l’état matrice soit avalisé, au préalable, par le contrôleur financier récemment nommé à Sidi Aïch. Comme ce dernier n’est pas encore opérationnel, les travailleurs des cinq communes ont décidé, d’un commun accord avec les deux syndicats (UGTA et SNAPAP), d’une grève avec fermeture de la recette intercommunale à compter de lundi 7 mai. Le mardi 8 mai, nous avons repris le travail à 11h, après des négociations qui ont abouti à la satisfaction de nos revendications. Le receveur de la recette intercommunale de Seddouk, recevant un fax de la wilaya de Béjaïa lui ordonnant le payement, a immédiatement remis au bureau de poste de Seddouk les bordeaux de virement des salaires de tous les travailleurs des communes des deux daïras. Les travailleurs toucheront donc leurs nouveaux salaires et des rappels pour quatre mois, soit à compter de janvier 2012», a précisé notre interlocuteur. Quand au chef du « service paie » à l’APC de Seddouk, il a affirmé que la procédure de vérification, par le contrôle financier, des états matrices des salaires avant leur remise à la recette intercommunale, est obligatoire pour les communes des chefs-lieux, tels que Seddouk et Beni Maouche, à compter de janvier 2012. Mais seulement, le contrôleur financier de Sidi Aïch a reporté, une première fois, la procédure pour le mois d’avril et, la seconde fois, pour le mois de juin prochain, justifiant ces deux reports par un manque de personnel dont souffre sa structure.

L. Beddar 09 05 2012
http://www.depechedekabylie.com


Nombre de lectures: 2089 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*