Sidi Aïch. La décharge publique menace la santé publique

Elle génère des fumées intolérables

La sortie est de la ville de Sidi Aïch a pris ces dernières années des allures de cloaque. Et pour cause : une énorme décharge publique a élu domicile dans un petit écrin de verdure, enserré entre l’Oued Soummam et la RN26.

Le milieu récepteur crève d’indigestion chronique et le panache de fumée généré par l’incinération des déchets enveloppe l’horizon sur des kilomètres à la ronde. Plus qu’un pied de nez à l’esthétique, ces fumées, par le truchement des éléments toxiques qu’elles charrient, constituent un véritable danger pour la santé publique.

Une autre menace sournoise, mais non moins perverse, est représentée par les lixiviats (résidus liquides issus des déchets) qui s’en vont empoisonner les profondeurs du sol avec un risque potentiel de souiller la nappe phréatique.

«Quand on sait que des dizaines de milliers de citoyens sont alimentés en eau potable à partir de forages situés dans le lit majeur de la Soummam, l’on ne peut que mesurer l’étendue du désastre encouru si le risque de contamination venait à se matérialiser», alerte un écologiste de la région.

N. M. 24 01 2012
http://www.depechedekabylie.com


Nombre de lectures: 6832 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Subscribe to Comments RSS Feed in this post

23 Reponses

  1. Bonsoir
    Ce qui nous ramène à, si on continue le débat (ne m’en voulez pas j’y tiens !)

    13- L’écologie : Je commence tout d’abord par saluer ce jeune militant écologique que vous connaissez et qui n’a pas hésité à retrousser les manches pour nettoyer : nos rues, nos caniveaux, nos espaces publiques. Bien évidemment, il vient de commencer et le résultat ne se voit que dans quelques endroits. Mais bravo car il est l’un des premiers à avoir cette prise de conscience que notre espace où nous vivons doit être propre ! En effet cette prise de conscience est mondiale et nous devons réagir et ne pas rester en marge du monde voisin et civilisé qui nous entoure. Nous devons agir face à cette pollution que nous produisons. A long terme, les experts le disent c’est notre santé et notre survie qui seront mises à dépourvue ! Aidons l’association écologie et trouvons une solution pour faire disparaître nos déchets (pas en 24h LOL).
    Laissez moi vous rappeler les précédents points :
    1- éducation: où va mener nos enfants le système éducatif actuel ? Savez vous que nos écoles produisent les derniers cancres de la wilaya. Sachez mes frères que nous sommes classés comme étant les dernières écoles primaires. Notre collège ne reste pas en marge. C’est aussi l’un des derniers du classement de la wilaya pour la deuxième fois consécutive ? Je connais des personnes bien vaillantes (sans les citer 🙂 : )) qui s’alarment de cette dramatique situation. Mais apparemment le message ne passe pas. Moi qui suis père de famille cela m’horripile ! Si nous ne réagissons pas, notre ville va créer des illettrés, vous imaginer, en 2012 ? Il est grave de rester inerte à cette situation. Nous devons, surtout les parents, demander des comptes car il s’agit, je le répète, de nos enfants !
    Je vois tout de suite une réponse perverse, qu’il faudra tout de suite chasser à mon avis, c’est de dire que c’est la faute de l’Etat, c’est le système. Je regrette l’Etat ne met pas un barrage à l’éducation des enfants de Lefalye et facilite la réussite à toutes les autres communes de la wilaya de Bejaïa.
    On continue dans le même ordre : nos enfants ont d’autres besoins,
    2- Le sport : c’est malheureux de savoir que les seules entités qui existent sont des petits Clubs, qui ont comme seul financement des aides faites par ci, par là, par de simples salariers elflayois généreux…. Il faudra vraiment que ces clubs soient transformés. Il faudra qu’ils deviennent autonomes et permettent l’épanouissement de nos enfants. C’est prouvé que cela prévient de la délinquance (mieux vaut prévenir que guérir, toutes les sociétés civilisées l’ont compris, et toutes ont développés ces moyens utiles !). Je signale au passage tous les Cheiks de sport (sans citer de nom : )) (j’en ai été élève) qui font ce travail remarquable et je salue leur courage car ce n’est pas facile de travailler et surtout de ne pas être encourager ! Au pire d’avoir des battons dans les roues !
    3- La culture, mon dieu qu’elle est importante ! Et bien elle n’existe pas. Rien, niet, nada walouuuuuuuuuuuuuuu. Nos enfants n’y ont pas accès du tout. Je vous laisse le champ libre, non pas que je n’ai pas d’idée, mais je suis sûr mes frères que vous allez imaginer des solutions merveilleuses !
    Passons à autres chose : les infrastructures !
    4- Le Gaz de ville: toujours pas arrivé chez nous. Il faut l’exiger, c’est notre droit ! et c’est notre devoir pour le bien être de nos familles. On doit protéger les siens de l’hiver infernal, nos vieux, nos bébés, nos malades. Nous devons nous unir comme les 5 doigts de la main et réagir ensemble.
    5- Les conduites d’eau : il faudra arrêter le bricolage, faire des trous partout, sur l’ancienne défectueuse ou sur la nouvelle qui va bientôt le devenir si cela continue comme cela ! La gestion de ces conduites doit être irréprochable que ce soit pour la maintenance ou pour la fourniture en eau. Assez d’avoir des problèmes l’été quand tout le monde a soif !

    Et encore,
    6- Le foncier : toujours pas de logements sociaux, notre ville ne cesse pas de s’agrandir avec tous les problèmes de logement qui vont avec, mais les autorités locales et autres ne s’adaptent pas à cette situations.
    7- La santé, j’y reviendrais…
    8- L’espace publique ! Un petit parc, une petit square , un banc, une pelouse…
    9- LA SéCURITé : mon Dieu ! l’insécurité qui règne à Leflaye maintenant. Mes frères il faudra éradiquer cela. C’est anormal de ne pas se sentir en sécurité dans son propre village ! On vole des maisons en plein jour il parait ! Agression, profanations… Pas la peine de s’éterniser car largement débattue !

    10- Le handicap : on va me dire, peut être, que nous ne sommes pas capables de penser aussi loin. Nous sommes trop précaires, nous avons faim. Il faudra penser qu’au ventre pour le moment. Je suis convaincu du contraire. Il y a certainement des personnes qui peuvent s’occuper de nos handicapés : les mettre à contribution dans la société ! Leurs permettre d’être utiles. De se sentir humains. Car un homme ne se définit pas par sa force, il est trop faible. Un humain se définit par sa pensée et par le cœur qui lui permet d’avoir des sentiments, de l’amour et de la fraternité. Ces gens la n’ont donc pas le droit d’avoir rien qu’une petite place parmi nous ? un moment dans la semaine ! une petite heure, mélangés avec nous à faire autre chose que leur banal quotidien ! Alors trouvons le moyen de les extirper pour leur faire vivre des activités, pour qu’ils se sentent entourés et aimés. Pourquoi pas ? c’est trop demandé ?

    Je vais maintenant parler de choses sensibles. La société change, et dans le bon sens mais le problème c’est qu’on n’accompagne pas ce changement !
    11- Les jeunes! La relation Père-fils. Non seulement on ne s’occupe pas d’eux mais en plus on ne les laisse pas vivre ! Donc je vais m’adresser aux « vieux » parents qui ont une main de fer ! c’est fini le temps où on choisit pour sa progéniture. Les jeunes d’aujourd’hui sont plus diplômés que leurs parents d’hier, mais ces derniers ne leur font pas confiance ! Sachez une chose : les jeunes sont plus que motivés pour avoir une situation, pour faire leur vie. Au lieu de leur barrer la route, demandez leur ce qu’ils veulent réaliser et accompagner les en toute confiance. Sachez que la frustration d’un jeune est tout d’abord due à cette omni présence du père sadique.
    12- La Femme, La Jeune Femme : elle ne veut plus être enfermée chez elle. Le pire est que même sont compagnon de 2012 trouve injuste et agit malgré lui pour la forcer à rester enchainée. Nos femmes berbères sont libres comme l’ont étés nos aïeules. Nous pouvons la défendre et l’aider à vivre sa société dans le respect. Respectons-La et protégeons-La. Acceptons de la voir marcher dignement dans la rue pour aller travailler, pour aller faire ses courses, pour emmener son fils voir un médecin.

  2. PS: merci Samir. Ce que tu nous rapporte est digne d’intérêt

  3. Merci beaucoup  » Un eflaynaute « , de soumettre au débat autant de thèmes très, très intéressants pour notre bien collectif. Pour l’insatnt, ils sont restés, sans suite.

    Désolé, mais je crois que je vais encore devoir  » feindre  » de te contredire pour susciter des commentaires…!!!

    L’une des meilleures techniques pour susciter un débats kabylo-kabyle est d’afficher un peu d’arrogance.
    Là, tout le monde te sautera dessus, pour te remettre à ta place.

    Laisse-moi donc, deux ou trois jours, le temps de trouver quelque chose d’énervant.

    Tu verras que tes propositions seront débattues, en long et en travers…

    Salut

  4. Merci de vouloir m’aider! C’est vrai que certains ont du mal! mais je pense que c’est surtout qu’il n’y a finalement pas beaucoup de monde qui passe par ici.
    à bientôt!

  5. Bonsoir,
    Il est peut être temps de passer à un autre sujet très sensible, qui va interpeler plus d’un :
    14- La gestion de l’APC. Et bien c’est quelque chose de complexe qui n’est pas descriptible en une ou deux phrases. Alors je vais subdiviser arbitrairement cette fonction à haute responsabilité en plusieurs sous parties.
    Tout d’abord je tiens à préciser que je n’ai pas pour but de ridiculiser qui que se soit. Il est nécessaire de comprendre que la mairie agit directement sur moi, le citoyen. Par conséquent, je suis exigent et je demande des comptes, je demande à être mieux orienté, mieux conseillé, mieux aidé quand j’en fais la demande. La mairie est la pour moi, et le choix (l’élection) du maire se fait pour qu’il puisse réaliser et assouvir mes besoins de citoyen.
    Je vous propose ces 3 parties :
    14.1. L’administration
    14.2. Le rôle des gestionnaires de la mairie
    14.3. Le rôle du maire
    Ce qu’il faudra ensuite c’est, bien sur, DéBATTRE et ABOUTIR à quelques solutions qui vont nous changer la vie.
    14.1. L’administration : La plus simple des choses à réaliser de la part de l’administration c’est de nous faire un vulgaire papier. Un acte de naissance, un acte de mariage, La résidence …. Mais bon dieu ! On ne vous demande pas de nous envoyer sur la Lune. Désolé de dire cela, mais les employés qui font se travail ne sont, en général, pas des lumières. Ce sont des petites mains qui obéissent à des ordres et ne sont ni organisés, ni appliqués quand ils font leurs travail. Je ne leur en veux pas ! Mais, il faut les aider à mieux faire leur travail. C’est-à-dire qu’on doit les encadrer : le temps qu’ils doivent passer pour faire un papier doit être déterminé. Si un employé est en pose ou est en avance sur le lieu de travail il doit être ailleurs que la ou ses collègues travaillent… Et puis ce n’est pas normal que la signature d’un papier prenne autant de temps. Le maire doit consacrer un temps déterminé dans la journée et doit désigner quelqu’un pour le remplacer lors de son absence. Et cela tous les jours ! Ces papiers qu’on demande, ce n’est pas pour se torcher, c’est pour nous aider à régler les problèmes quotidiens qui nous oppressent.
    14.2. Le rôle des gestionnaires de la mairie : Je crois qu’il faut le souligner, ces gens là ont fait des études, sont diplômés donc ont un certain niveau mais ce qui est grave c’est qu’ils sont irresponsables. C’est grave mais c’est comme ça ! Ils ne se rendent pas compte de l’importance que cela représente de prendre en charge des citoyens, une population de plusieurs milliers de personnes ! Ils ont leur poste et cela leur suffit ! S’il le faut le maire doit les remplacer par des personnes plus compétentes, plus professionnelles ! En plus ils s’occupent de choses à l’insu du maire et cela perturbe beaucoup le fonctionnement de la mairie. La gestion de l’eau, la gestion des ordures (je dois quand même souligner la belle amélioration car nous avons des poubelles durables et un passage régulier et journalier des éboueurs.) Mais ce qui est des travaux publics c’est une catastrophe. Je ne parle pas des ouvriers (de petites mains sans cervelle mais n’ont pas de méchanceté dans leur cœurs) mais de leurs chefs qui font n’importe quoi sur notre espace publique. Nos rues sont démantelées : on creuse, on rebouche et on creuse et on rebouche et ce n’est pas fini, tout est à refaire !

    14.3. Le rôle du maire. Monsieur Le Maire, je ne m’adresse pas à la personne, mais à la fonction que vous occuper. Je ne m’inquiète pas de le faire, j’ai tout les droits. Oui j’ai le droit d’exiger de vous. Puis entre berbères on va arrêter de se vouvoyer. Personnellement j’attends que tu t’exprimes mais tu ne l’as toujours pas fait. Je te laisse le bénéfice du doute car tu n’es peut être pas au courant qu’on te demande par ici. Bref ! Je vais vous surprendre car tout d’abord il faut souligner qu’on ne devient pas Maire sur un coup de tête en se réveillant le matin. Il y a une véritable envie de faire du bien à sa commune, de l’aider, d’apporter quelque chose de soi et de contribuer avec son petit plus. Le maire possède une volonté, il faut le dire, une vraie volonté de gouverner la commune. Enfin il est l’un des seuls dans le corps communal à être vraiment responsable. Mais, malgré tout cela il y a un couaque dans la gestion de la mairie !
    – un manque d’organisation ?
    – un manque de compétence en matière de gestion (il y en a eu, il faut le dire, je ne parle pas que d’aujourd’hui)
    – un manque d’autorité ?
    – un manque de maturité personnelle ?
    – un manque de confiance en soi ?
    La gestion d’une mairie ne s’improvise pas ! Il faut être capable de le faire.
    – Du courage ! Une condition physique : c’est du « football » il faut tacler donner des coups, rentrer dedans, aller nous chercher des sous, nos droits « défenser » ceux qui nous gènes, tenir tête au wali…. Eh oui ! Ce n’est pas facile !

    Mais le plus dangereux pour ma part, c’est cette distance qui existe entre la commune et son citoyen ! Bien sur dans les 2 sens. Il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire. Pourquoi ne pas tenir quelques taches, en favorisant la création de certaines associations ? Pourquoi ne pas aider certaines volontés qui vont vous soulager ?

  6. Je vais continuer à fantasmer ! Pourquoi s’arrêter au milieu du chemin, alors continuons ! Je pense que de toute façon vous vous êtes habitués à ma chronique, c’est comme un feuilleton !
    15- Instauration d’un service minimum ! Cette idée me gratte la tête depuis un bon bout de temps. Un village aussi grand voit sa population se retrouver dans une impasse plus d’une fois dans l’année. Alors il faudra peut être former des jeunes gens volontaires pour qu’ils puissent intervenir dans des situations d’urgence ! un départ de feu, un accident qui conduit à un risque de santé ! Pourquoi pas organiser un groupe de gens ou il y aura un médecin, un infirmier, des sportifs, un pompier, qui serons connus de tous et serons joignables à tout moment ! Il y a des jeunes qui n’attendent qu’à être utiles à la société. Ils auront en contre partie une petite formation de secourisme, de sécurité incendiaire, d’intervention en urgence. Une idée qui fera un jour son chemin !

    • Ce n’est pas un fantasme, du tout !
      C’est une excellente initiative. De plus qu’il y a parmi la population des pompiers, des médecins , des infirmiers, des agents de sécurité…déjà formés aux premiers secours.
      Comme tout le monde a un portable, on peut très bien imaginer un numéro unique pour les joindre qui sera connu de toute la population. On peut aussi organiser une sorte de service d’astreinte pour les volontaires, à tour de rôle, de « X  » heure , à  » Y  » heure…dans par exemple un local de la clinique.
      C’est une idée qui peut trouver un écho favorable dans les prochaines semaines même, pourquoi pas !
      Si assurer un service de nuit peut s’avérer fatiguant, les volontaires pourront aussi être joints sur leurs portables , chez eux , si nécessaire et s’ils ne voeient pas d’inconvénient.

      Excellente initiative ! J’adhère totalement !

  7. C’est exactement cela mais il faut le signaler les pépins ce n’est pas tous les jours! Mais quand il y en a un c’est agréable d’appeler et d’avoir dans les minutes qui suivent (pas des heures ou le lendemain) de l’aide qui peut s’avérer précieuse. Pourquoi les jeunes ? Parce qu’ils sont sans contraintes et plus disponible mais bien sur ils seront accompagner par des professionnels. J’imagine que demander à un médecin cette idée va tout de suite lui sembler pesante car il travaille déjà trop. Donc le médecin sera la que dans l’extrême urgence. Puis cela sera un enrichissement si on organisait des formations à nos jeunes (bien sur il faudra trouver le financement !) qui en contre partie doivent être sérieusement responsables et présents quand on aura besoin d’eux !

    • Bien des gens sont décédés faute des premiers secours. Dr Azibi s’était toujours montré disponible et volontaire. Il a plus d’une fois animé des réunions d’information et de prévention sanitaire. Il ne s’opposera pas à cette initiative. Il ne ménagera aucun effort pour former des jeunes. Les Drs Adouane et les deux Belateche (allah ibarek) le feront aussi avec plaisir.
      Le financement, nous cotiserons dans la mesure de nos moyens et puis , je crois qu’il y a deux assocations à Paris, à ce qu’on m’a dit qui font du très bon boulot et qui ne refuseront pas de nous aider, je pense. Du côté de la mairie, il peut y avoir aussi un moyen de recruter quelques jeunes dans le cadre de l’emploi- jeunes, ce qui leur permettera d’être motivés.

      J’en parlerai autour de moi

      Merci

  8. Maintenant si on adhère à cette idée qu’est ce qu’on attend pour la réaliser ! Alors si beaucoup de personnes adhèrent comme toi, il n’y aura qu’à commencer à préparer le terrain :
    – Il faudra qu’une personne sur place qui s’occupera d’organiser tout cela. Je signale qu’il n’y a pas d’urgence, tout cela peut se faire petit à petit.
    – LE MESSAGE DOIT ETRE DIFFUSé au plus grand nombre.
    – Une liste des personnes volontaires
    – Un numéro unique pourquoi pas mais comment ?
    – Sinon la liste de tous les numéros à appeler sur une fiche à distribuer pour tout le village.
    – Prévoir donc du papier et une imprimante, cela aura un petit cout de rien du tout mais qu’il faudra débourser.
    – Organiser l’équipe, la planification de la vigilance, les formations pour intervenir le plus efficacement et le plus rapidement. Les réunions à tenir pour être mis au point des derniers changements…

    • Pour le numéro unique , on pourra faire jouer la concurence entre les différents opérateurs qui se mènent une lutte sans merci .
      Ca fera une grande publicité à celui d’entre-eux qui mettra à notre disposition un numéro unique  » spécial Urgences bénévoles Leflaye  » …

      Il suffit de rencontrer leurs représentants à béjaïa.

      Nous avons aussi la chance d’avoir 2 de nos jeunes à la Direction générale de deux de ces opérateurs à Alger, qui pourront en parler à leurs responsables.

  9. Cette idée concerne un grand nombre de personne dans le village (pour ne pas dire tout le monde) Penses-tu qu’il y a un moyen d’en parler à grande échelle ?

  10. Merci, je crois donc que tu es la personne sur place qui va essayer d’animer un peu cela. Tu vois à ton âge tu es encore valable et utile à la société! Tiens-moi au courant des suites et dis-moi si cela se présente bien !

  11. Oui, bien sûr .Il ya plusieurs structures socio-culturelles qui passeront l’information. Le comité du village prendra très au sérieux cette initiative. Les comités de quartiers aussi. Il y déjà qelqu’un qui a partagé cette page sur fassebouque dont les commentaires sont suivis par plsuiers personnes à ce qu’il m’a dit hier. Je ne sais pas ce que c’est mais d’après lui, c’est un site internet où se connectent plusieurs personnes à la fois (?)
    Par voie d’affichage aussi , dans les cafés, les cybertcafé, etc…
    Nous avons des correspondants de presse qui pourront en parler .

    D’expérience, je pense juste qu’il faut écarter les partis politiques,sans exception AUCUNE, de cette initiative, sinon ça va devenir la foire.

    Sincèrement, c’est réalisable !

    Tu as fait de trés bonnes propositions mais de toutes, c’est celle-la qui m’a le plus motivé.

    *Je tiens quand-même à rendre hommage aux pompiers de Sidi-Aïch,
    que j’ai appelé une fois pour une urgence qui étaient venus au bout de 15 mn . Ils sont très compétents mais ils manquent affreusement de véhicules…

    Continue à nous faire des propositions, ça fait vraiment plaisir !

  12. J’espère que le comité du village réagira car j’attends de lui des faits !
    Je ne cherche pas à gagner la confiance d’un parti politique : dans quel intérêt ?
    Si une seule idée est réalisée c’est un pas de plus que nous ferons. Du positif, toujours du positif, c’est ma devise.
    Je suis d’accords avec toi concernant les pompiers de Sidi-Aïch, je les salue également mais ils s’occupent d’une région trop vaste pour un aussi petit effectif. Nous devons les aider !
    Enfin pour les propositions qu’est ce que j’ai à perdre en les étalant ? Alors il y en aura surement d’autres !
    Bonne soirée et à bientôt
    Amicalement

  13. Sur un forum, un pseudo garantit-t-il, vraiment l’anonymat absolu ???
    Vis-à-vis des autres internautes et quand tout va bien, OUI ! 🙂
    ______________________________________

    Pour les autorités et la justice via notre opérateur et l’IP de notre ordinateur, NON !!! 🙁

    En cas d’insulte, de manque de respect caractérisé , menace ou incitation à la haine, au trouble public ou toute autre bêtise grave, etc…
    la police remontera jusqu’à nous.

    Cette une convention internationale signée par tous les pays couverts par un réseau Internet .

    *** Toujours cool et respecteux des autres sur internet ***

    Ayimdoukal 😉

  14. Je ne sais pas à qui s’adresse ce message? J’ai hésité à répondre, mais pour ma part, je préfère parler anonymement juste pour qu’on puisse éviter qu’on juge la personne mais plutôt mes idées. Point.

    • Ce message s’adresse à tous ceux qui espèrent semer la zizanie en se croyant à l’abri, derrière un pseudo.

      Il est autant valable pour moi, pour toi que pour tout le monde, ici.

      Amicalement

  15. Bonsoir
    J’espère que vous aller bien par ces temps durs. J’ai pensé encore à une petite chose (je ne sais pas faire autre chose !) Je me suis dis que, par ce froid sibérien, les habitants de Leflaye ne doivent pas tous avoir du chauffage. Je me suis dit qu’une chaine humaine de solidarité pourrait être crée pour faire une visite des maisons du village. Avec quelques stères de bois on pourrait faire le tour des foyers où vive une vieille grand-mère seule, une famille modeste et donner une, deux, trois buches pour faire du feu…. Distribuer une soupe chaude…. Et autre chose… Il n’y a peut être pas besoin de faire une grande organisation, si chaque personne s’occupe du voisin d’à côté c’est déjà très suffisant !
    Un peu de chaleur humaine nos réchauffera le corps !
    Bonne soirée.

  16. et nous rechauffera le coeur

  17. Belle intention. La colère est plus utile que le déspespoir…

  18. HELLO!
    Je rappelle le dernier point:

    15- Instauration d’un service minimum ! Cette idée me gratte la tête depuis un bon bout de temps. Un village aussi grand voit sa population se retrouver dans une impasse plus d’une fois dans l’année. Alors il faudra peut être former des jeunes gens volontaires pour qu’ils puissent intervenir dans des situations d’urgence ! un départ de feu, un accident qui conduit à un risque de santé ! Pourquoi pas organiser un groupe de gens ou il y aura un médecin, un infirmier, des sportifs, un pompier, qui serons connus de tous et serons joignables à tout moment ! Il y a des jeunes qui n’attendent qu’à être utiles à la société. Ils auront en contre partie une petite formation de secourisme, de sécurité incendiaire, d’intervention en urgence. Une idée qui fera un jour son chemin !

    La question est: qu’a pensé le peuple de Leflaye de cette idée? Oubien le froid a tout gelé? D’ailleurs il fait toujours aussi froid laba ?

  19. Azul!
    Voici la proposition de Da Smail Chilbi: « Par ailleurs il serait souhaitable qu’une formation aux premiers soins ou secours soit dispensée à nos jeunes bénévoles qui le désirent et de préférence de chaque village et quartiers. Cette formation aura lieu à l’hôpital, chez les pompiers ou dans un local du village et les associations d’ici et d’ailleurs feront un effort pour contribuer financièrement à cette idée avant d’être un projet soumis à l’approbation des autorités locales »

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.