TINEBDAR: Commune Avant gardiste……..

kabylie-abdenour-agsousPar Abdenour Agsous

Communes rurale du Douar des Aith Oughlis, cette région mérite qu’on y préte une attention toute particulière. Non pas pour leurs statuts d’APC pauvres.

Non pas pour les programmes PCD dont elles ont bénéficié’adduction d’eau potable, assainissement et autres…)
Non pas pour les programmes de logements sociaux consentis par les pouvoirs publics
Non pas pour le manque flagrant de foncier pouvant accueillir des infrastructures de base
Non pas pour l’état de propreté régnant dans les villages et dont les centres urbains devraient s’en inspirer

Mais surtout et surtout, de l’implication de la femme rurale et villageoise dans son implication effective et avec brio dans le secteur économique, culturel et sportif.

Il est désormais une réalité de voir la femme rurale dépasser les activités traditionnelles et artisanes pour une carrière d’entrepreneur.

Profitant des opportunités offertes, elles ont investi le terrain économique par le biais de microcrédits qui, par des activités à domicile ou de locaux mis à leur disposition, ont su avec brio asseoir des activités créatrices d’emploi.

Gâteaux traditionnels, produits du terroir, couture, ateliers de confection, ateliers de fabrication de burnous, tapis, couvertures en laines, salons de coiffure, bijoux en argent et poterie sont des activités qui connaissent un engouement remarquable que ces dames courage maîtrisent à souhait.

Une mère de famille, patronne d’un atelier de confection de robes kabyles et autres accessoires me disait:  » quand la Mairie nous avait proposé de solliciter un microcrédit pour cette activité, j’étais pessimiste. Mon mari m’a encouragé à me lancer dans cette aventure. Le Maire m’a accompagné dans toutes mes démarches administratives et autres et a mis un local à ma disposition. Timidement avec ma soeur, on a commencé à façonner quelques articles que j’ai pu écouler dans une exposition à l’occasion du 08 Mars. Cela m’a encouragé. Aujourd’hui, j’emploie 06 jeunes filles et je compte en recruter 10 autres ».

L’exemple de cette jeune dame est édifiant à plus d’un titre et peut être extrapoler à les ateliers que j’ai eu l’occasion de visiter.

Un bloc entier de magasins a été mis à la disposition de ces entrepreneurs exclusivement féminin et je vous prie de me croire que cela vaut le détour de leur rendre visite.

L’autre aspect qui mérite d’être signalé, et qui était impensable il y a de cela quelques années, c’est l’implication de la femme tinebdarie dans les secteurs de la Culture et des sports.

Activités théâtrales, poésie et chorales ont aussi été investi par la gente féminine.

Des excursions en famille avec enfants sont régulièrement organisées par le Service Social de l’A.P.C sur différentes régions et un engouement très particulier se fait ressentir pour ce type d’activités.

Médiathèques pleines à craquer, bibliothèque pauvre en titres certes mais très fréquentée par les tous jeunes et connexion internet sont mises gracieusement à la disposition de cette jeunesse.

La cerise sur le gâteau c’est les activités sportives auxquelles s’adonnent les jeunes et moins jeunes au niveau de la Maison de jeunes réservée exclusivement au sexe féminin.

Salle de relaxation, salle de musculation et séances d’aérobic sont des activités ou les salles sont archi combles et tout cela encadré par des monitrices diplômées.

Il est à signaler que le matériel utilisé pour ces activités est sophistiqué et de dernier cri.

Je voulais surtout par cet écrit témoigner que la femme rurale les jeunes diplômés universitaires et la jeunesse en général s’implique de manière évidente dans la vie de leurs communes et ne veulent pas rester en marge du developpement global du pays et les pouvoirs publics devraient accompagner efficacement ces régions en leur leur octroyant des moyens plus conséquents.

Les handicapés ne restent pas en marge puisqu’une équipe de jeunes psychologues, sociologues et personnel paramédical viennent de créer leur Association pour une prise en charge effective de leurs problèmes et soulager un tant soit peu leur douleur.

Le potentiel extraordinaire que recèle la campagne est un élément essentiel dans le renouveau rural.

Pour se garantir de toutes les chances de réussite dans l’effort de développement de la Commune, il faut associer les femmes: constat universel et réalité inéluctable.

Outre son rôle d’épouse et de mère, la femme rurale en s’impliquant dans la vie économique, contribuera surement à réduire le phénomène du déplacement des populations rurales.

Bon courage et bravo à vous mes sœurs.

Abdenour Agsous
05/04/2013


Nombre de lectures: 2585 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .

Subscribe to Comments RSS Feed in this post

Une Reponse

  1. Bravo à toutes ces femmes admirables. Merci Tinebdar de les encourager. Qu’est ce que l’homme sans la femme? Elles sont notre force, notre raison de vivre et biensur notre avenir. Je me joins également à vous pour dire ma reconnaissance. Je leur dis merci et les encourage à persévérer. Bien à vous

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*