Un air de Matoub… par Rabah BELLILI

Quel que soit l’hommage fait à Lounas Matoub, il est toujours empreint d’émotions.

Malgré les années, sa présence est toujours là. Des voix le font vivre en nous, aujourd’hui comme hier et le feront encore demain. Celle de Farid Ferragui avec sa chaleur profonde et réfléchie comme une évocation autour d’un kanoun.

Une autre voix aussi m’a ému jusqu’aux larmes en redécouvrant Lounas Matoub dans le documentaire de qualité fait par Tahar Yami au début de l’année.
Les questions restent posées, pourquoi et qui ?
Quand on cache la vérité on peut tout imaginer.

Matoub avait une mère, une sœur, des frères et des parents par milliers.
Ce n’était pas un personnage ordinaire, c’était un proche, un familier. Sa famille dépasse notre entendement. Je ne parle pas de vous qui me lisez à l’instant. En effet, difficile d’imaginer son aura quand on le voit aux côtés de Danielle Mitterrand ou du Dalaï Lama.
N’était il pas d’ailleurs la voix de tous les opprimés ?

Je ne me souviens plus avec précisions de ses propres paroles. Mais ce dont je me souviens c’est que c’était un homme qui se prenait pour lui même et ce n’était pas rien.
C’était vraiment quelqu’un.
C’était Matoub Lounas.
Sa voix résonne toujours en nous.
Et je sais que vous l’entendez.

Rabah BELLILI
le 20/10/ 2012


Nombre de lectures: 2308 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.