UNION POUR LA SECURISATION DE NOS ROUTES

Photo Archive

Un drame est survenu il y a de cela maintenant quelques jours suite à un accident de circulation. La victime vient se rajouter à la longue liste lugubre de quatre accidents mortels qui ont eu lieu à l’intersection du lieu-dit Ighzer Maâkel (entrée du village d’El-Flaye)et de la route nationale RN26. La dangerosité de cet endroit est avérée et cela ne date pas d’hier. Plusieurs constats sont rapportés par les services de la sécurité routière du groupement de la gendarmerie de Béjaïa. (*) En 2009, on parlait même d’hécatombe! (**) Si nous faisons une comparaison entre 2004 et 2012 (***) le constat est malheureusement le même.

A noter que les accidents dans ce lieu dangereux s’ajoutent aux nombreux accidents ayant lieu partout ailleurs. Il ne faut pas oublier qu’il existe de nombreux collèges ou écoles primaires sis à proximité de routes très fréquentées et dangereuses !

Le manque d’éclairage public, la route mal entretenue ainsi que l’excès de vitesse réputé notamment par les jeunes rendent la situation de plus en plus dangereuse.

A cela s’ajoutent d’autres causes :

– Absence de sécurité routière
– Manque d’attention des piétons
– Traversée inopportune d’animaux errants (chiens, chats et autres animaux sauvages)

Pour une ville protectrice et sécurisée, ceci est un appel à toutes les el-flayoises et tous les el-flayois à se mobiliser pour dire avec une seule voix : NON à L’INSECURITE ROUTIERE.

Cette question d’intérêt général nous concerne tous et la mobilisation de toutes les entités est la condition sine qua non pour changer cette insupportable situation.

Combien de morts doivent s’ajouter à cette liste ?

Combien de souffrances allons-nous encore supporter ?

Combien de blessures pourront-nous guérir ?

Qui sommes-nous prêts à sacrifier encore : une femme, un enfant, un homme ?

Agissons face à ce constat alarmant.

Des décisions, sans commune mesure, doivent être prises.

– Alerter les services de l’APC pour apporter une solution concrète à l’intersection du lieu-dit Ighzer Maâkel, en faisant appel aux services compétents au niveau de la wilaya.

– Faire une étude (prise de photos, schémas explicatifs…) et dresser un rapport sur le non respect des normes de servitude par l’ingénieur des mines qui a aménagé l’intersection au lieu-dit Ighzer Maâkel.

– Pour garantir la sécurité des usagers, le minimum aura été de bien appliquer les normes de construction.

– Solliciter les pouvoirs publics afin d’améliorer l’état de la route et surtout « mettre des panneaux de signalisation» en faisant une pétition.

– Des conférences au niveau des associations pour sensibiliser les citoyens à plus de vigilance qui pourront se faire par exemple le 26 décembre à l’occasion de la célébration de « la Journée nationale de prévention et de sécurité routière »

Refusons l’idée qu’on ne peut rien changer. Avec l’appui de tout un chacun, cette situation va s’améliorer. Au risque de me répéter, soyons solidaires pour une meilleure sécurisation de nos rues.

(*) http://www.elwatan.com/-00-00-0000-181941_143.php

http://dz.midipress.com/algerie/74739.html

(**) http://www.liberte-algerie.com/actualite/deux-morts-et-un-blesse-a-sidi-aich-violente-collision-sur-la-rn26-106838

(***) http://www.djazairess.com/fr/elwatan/10820

Un Elflayenaute / Nabil Kaci


Nombre de lectures: 1592 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*