Association El-Flaye – Savoir et Patrimoine – Lettre au chef de Daira de Sidi-Aich

 EL- Flaye, le 15 décembre 2013

Mr TAHRAT Abdenour

Président de l’association    « El-Flaye – Savoir et Patrimoine »

A

Monsieur le Chef de Daïra de Sidi- Aich

Objet :   A/S   Délibération du 12/12/2013

               relative à la répartition des subventions aux associations

Monsieur,

savoir-300x225L’association culturelle  « El-Flaye – Savoir et Patrimoine », connue dans toute la  wilaya et même au -delà,  respectée par la DJS et la direction de la culture , qui active sans répit depuis huit ans, qui a crée et géré une bibliothèque, l’unique  dans la région , cité partout en exemple,  avec un fond documentaire inestimable, qui a organisé des formations de haut niveau au profit des cadres associatifs de la wilaya et de la société civile,  qui a reçu  des sommités pour des conférences, qui a multiplié des activités pédagogiques à l’endroit des enfants et des jeunes, a fait l’objet de mépris et de discrimination de la part du P/APC.

Après une campagne de mensonge, un harcèlement qui a duré des mois, il récidive, bien qu’il soit, à chaque fois, désavoué, privant  notre association de la subvention qui lui revient de droit sous prétexte que nous  n’avons pas présenté de dossier.

Lors de la dernière délibération du  12/12/2013, le P/APC annonce devant l’assistance, dont je fais partie en tant qu’élu, la répartition suivante : 50.000 DA pour les scouts, 100 000 DA pour l’OEFet 100 000 DA pour l’EFACS. Constatant  notre exclusion, je fais remarquer que n’avons pas été invités à déposer un dossier comme le veut la procédure réglementaire appliquée dans toute administration qui se respecte et qui est au service du public et de l’intérêt général. Je dépose donc, séance tenante, un dossier que le secrétaire général vérifie sur place et déclare complet et recevable. Malgré cela, le P/APC s’entête à maintenir la proposition en ces termes : « Que vous le vouliez ou non, ce sera ainsi. » et s’adressant au secrétaire général, il ajoute : «Qu’ils aillent se plaindre où ils veulent ».

Je rappelle que lors des dernières délibérations qui remontent à plus de six mois, le principe d’une répartition équitable a été arrêté, à charge de l’association de présenter un dossier complet et conforme. Je souligne que les dossiers des trois bénéficiaires n’ont pas été soumis à l’assemblée pour vérification.

Par ailleurs, je vous informe que le président de l’OEF et deux membres du bureau sont des employés de l’APC et que celui qui défend les intérêts de l’EFAC est un élu de l’alliance. Par conséquent, cette répartition n’est qu’un arrangement entre eux, considérant les deniers publics comme un bien personnel dont ils peuvent disposer à leur guise, oubliant que c’est l’argent des contribuables,  des citoyens qui ont travaillé toute leur vie. Le P/APC a également oublié qu’en excluant notre association, il exclue les citoyens à part entière de la commune d’El-Flaye. Nous, nous ne sommes que des bénévoles qui ne font que donner de leur temps, de leur énergie et de leur argent. Je réclame donc la part des enfants et des jeunes.

Je juge que cet acte est un délit. L’opinion et les instances seront informées.

Je vous demande de nous rétablir dans nos droits et de mettre un terme à ce comportement discriminatoire, qui pervertit l’image d’une institution de l’État, chose que nous considérons encore plus grave que d’être privés de cette aide.

Croyant vous avoir utilement informé, veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Le président

TAHRAT  Abdenour

Copies :

–         A Mr le Wali DRAG

–         A Mr le Wali DAL

–         A Mr le Directeur de la Jeunesse et des Sports

–         A Mr le Directeur de la Culture

–         A Mr le Président de l’APW


Nombre de lectures: 2062 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Subscribe to Comments RSS Feed in this post

Une Reponse

  1. Bonjour,

    je suis une personne impliquée dans le mouvement associatif ; Je connais cette association à travers ses actions multiples de grande valeur et de très haut niveau; Je sais aussi à quel point il est difficile de mener une activité associative sans argent; Je suis désolée d’apprendre que l’Association « EL FLAYE, SAVOIR ET PATRIMOINE » a été privée de la subvention annuelle qui lui était due. Quelle que soient les motivations du Président de l’APC, je l’invite en tant que citoyenne active et impliquée à réviser sa position , en prenant en compte l’apport positif de cette association dans la région, notamment pour les enfants. Un adage dit: « qui veut faire une chose trouve le moyen, qui ne veut pas la faire , trouve une excuse ». La présentation du dossier est une formalité. Cela ne devrait pas absolument pas être une raison pour priver cette association de ses droits. Je ne connais pas le Président de l’APC mais je suis sûre que le meilleur moyen pour lui de prouver qu’il ne fait pas de distinction entre cette Association et les autres est bien de lui octroyer sa subvention annuelle.

    Par ailleurs, je tiens à apporter une précision: Cette Association qui a fait beaucoup d’efforts pour survivre malgré les grosses difficultés auxquelles elle a dû faire face, ne mourra pas. Le meilleur moyen de susciter un élan de solidarité et de sympathie pour elle et de fédérer plus de sympathisants et d’adhérents , est bien de la priver de sa subvention.

    Par conséquent, Monsieur le Président de l’APC, je vous invite respectueusement à réviser la décision de suspension de la subvention due à cette association; Si la présentation d’un dossier est la raison de votre décision, alors elle s’appliquerait à toutes les associations, s’il y a d’autres raisons, cela serait plus simple de les expliquer , ne serait que pour informer les citoyens

    De toute manière l’Association continuera à se battre pour survivre grâce à la conviction et les efforts de ses adhérents et de ses sympathisants. L’argent est certes important pour mener à bien les activités mais la force de croyance des adhérents et des sympathisants est encore plus importante; le fait de priver l’association de ses droits, renforcera encore plus cette adhésion , plus encore par la large diffusion du débat que cela suscite, dans les médias et les réseaux sociaux,

    De grâce , Monsieur le Président de l’APC, révisez votre décision, Cela serait plus juste;

    Cordialement

    SELAM Indira
    membre active de plusieurs mouvements associatifs en Algérie et à l’étranger;

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*