J’ouvre ma fenêtre par Rabah Bellili

Partager

J’ouvre ma fenêtre

J’ouvre ma fenêtre, 

Je respire, je promène mon regard, et savoure les parfums boisés, de terre et de mer.

Une atmosphère colorée et lumineuse, instants légers et tendres, de la nuit qui s’efface et des merveilles du jour qui se dévoilent.

Je caresse l’horizon, ses formes, ses rondeurs, sa délicatesse.

Je respire paisiblement.

Effleuré par une bise pudique, je pénètre dans cette beauté, et  laisse aller tous mes sens dans la profondeur et la douceur de cette nature.

Je me laisse prendre par ses charmes si voluptueux  qui m’enlacent, m’aspirent,  m’inspirent, m’embrassent  et me remuent.

C’est si bon et je me sens si bien, chez moi, à Bougie, dans ma ville, sur mes routes et comme partout, dans mon village, Amagaz, dans mon pays, dans ma Kabylie.

Rabah Bellili 

Le 19 août 2022

J’ouvre ma fenêtre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.