El Flaye : des associations en formation

baghache_leflaye_(1)_02_09_2013_modifieUne dizaine d’acteurs du mouvement associatif, issus de divers associations de la région, ont pris part à une formation, sous le thème «perspectives et limites d’une association en milieu rural», organisée les 11 et 12 octobre derniers par l’association Savoir et patrimoine de la commune d’El Flaye en collaboration avec la fondation Konrad Adenauer.

C’est la sixième rencontre du genre organisée durant ces trois dernières années. «Nous avons beaucoup travaillé avec l’association Savoir et patrimoine dans le cadre de notre projet qui consiste à former la société civile» déclare Mme Nora Beldjoudi, représentante de l’ONG Konrad en Algérie, avant d’ajouter : «nous n’imposons jamais les thèmes mais ils sont choisis localement.»

La ruralité était au centre des débats. Mme Ouiza Gallèze, la formatrice, docteur en philosophie et chercheur au CNAPA, centre de recherche en anthropologie et préhistoire d’Alger, invite les associations à s’inscrire dans la nouvelle démarche : agir local, penser global. Des problèmes qui touchent toute la planète, tels ceux liés à l’environnement ou au développement durable. Selon l’oratrice, les associations peuvent régler ces problèmes au niveau local à travers de petites actions à mener avec des enfants. Pour Mme Gallèze, il ne peut pas y avoir de développement local tant que les initiatives locales ne sont pas prises en considération.

Ithri Belatèche
El Watan 23 10 2013


Nombre de lectures: 2020 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .

Subscribe to Comments RSS Feed in this post

Une Reponse

  1. Tout ce qui rend les élèves heureux est une bonne initiative

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*