Béjaïa. La Protection civile fait son bilan des intempéries. 351 interventions effectuées !

15977049_633379696849979_132249411389976772_nLes unités de la Protection civile de Béjaïa ont effectué 351 interventions de différents types durant les quatre derniers jours d’intempéries et de tempête de neige ayant affecté la wilaya à l’instar des autres régions du nord du pays, selon un bilan établi par la Protection civile.

Pas moins de 164 malades et 26 blessés, suite, entre autres, à des chutes, ont été évacués vers les différents centres de soins au terme de ces interventions. Le même bilan fait état de douze accidents de la circulation, en majorité dus aux dérapages, et dont sept parmi eux n’ont causé que des dégâts matériels. Les autres accidents de route ont entraîné huit blessés et, malheureusement, un décès, a indiqué la cellule de communication de la Protection civile. L’accident mortel est survenu le 15 janvier vers 11h45 sur un tronçon de la RN26, au niveau de Guendouza, commune d’Akbou. Il s’agit d’un vieil homme âgé de 86 ans qui a été mortellement heurté par un camion citerne de NAFTAL, a-t-on souligné. Par ailleurs, six incendies ont été enregistrés par les mêmes services durant la période allant du 15 au 19 janvier, marquée par de fortes chutes de neige et d’intempéries, ayant isolé plusieurs localités de la wilaya. Le plus important est l’incendie déclaré, le 16 janvier vers 8 heures, dans une classe réservée aux élèves du préscolaire à Taskriout, lorsqu’un poêle à mazout à pris feu. Fort heureusement, la classe était vide au moment de l’incendie. Des dégâts matériels seulement ont été enregistrés.

En outre, les unités de la Protection civile de Béjaïa sont intervenues notamment dans des opérations d’épuisement d’eau stagnante au niveau de NAFTAL GPL, sis à l’arrière port, à l’entrée de l’université d’Aboudaou, à la cave de la clinique privée le Rameau d’Olivier, au centre-ville de Melbou, au niveau de la cour du lycée Iheddaden et dans quelques habitations, a-t-on précisé. D’autres interventions des sapeurs pompiers ont été effectuées suite à des infiltrations des eaux pluviales dans de vieilles bâtisses, sises à l’ancienne ville de Béjaïa et au niveau des communes de Souk El-Tenine, Sidi Aïch, Akbou et Amizour, relève le même bilan. Les rafales de vent ayant accompagné les dernières intempéries ont entrainé la chute de cinq arbres dans les communes de Béjaïa, Souk El-Tenine et Kherrata. Les vents violents ont également fait tomber par terre cinq câbles électriques à Béjaïa, Kherrata et Fenaia Ilmathen, a-t-on informé. Le bilan de la Protection civile a noté un risque d’effondrement d’un mur de clôture dans une école primaire à Béjaïa ville, alors qu’un mur de clôture dans un CEM à Kherrata s’est partiellement effondré. Des chutes de pierres ont été également signalées à Aokas, avant l’arrivée au tunnel, sans faire de victimes. La circulation routière a été momentanément déviée puis rétablie par les services de la DTP. La chute d’une grosse pierre au niveau de l’arrêt de bus Amirouche, au centre-ville de Béjaïa, a fait un blessé léger. Dans la commune de Sidi Ayad, il a été constaté qu’une bâtisse menace ruine suite à un glissement de terrain survenu au village Taghzouyt. La famille habitant cette maison est prise en charge par les services de l’APC.

Boualem Slimani
depechedekabylie.com 20/01/2017
Photo: Facebook


Nombre de lectures: 293 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*