Hommage à Da Abdenour Ou Maamar,

Da Abdenour, nous le connaissions pour ses émissions sur la Chaîne 2, pour sa passion de la musique, joueur d’accordéon, et spécialiste de la sono à El Flaye.

1075643_10200651381540999_1357843711_nJe me souviens qu’un jour dans les années quatre vingt, tout jeune j’ai accompagné un groupe d’anciens du villages, « les vieux » qui s’occupaient de la mosquée. Da Abdenour nous attendait place des Martyrs. Il nous a reçu chaleureusement, nous a conseillé, et guidé pour acheter une sonorisation pour la mosquée. C’était le seul qui connaissait ce domaine. Et nous avons été enchanté de son aide. Il a fait ensuite la route du retour avec nous en voiture.C’était ma première rencontre avec cet homme de cœur, riche en culture, et maîtrisant le français à la perfection.
Depuis ce moment, nous étions en contact amical régulier. Quand j’étais étudiant à Alger, nous faisions le chemin ensemble dans le dernier train du mercredi soir, pour le weekend end.

Je me souviens qu’il était toujours disponible pour les autres, pour le village. Il était ouvert à la jeunesse, qu’il aimait et qu’il respectait et qui l’aimait et le respectait.

Quand je revenais de France, pour aller au café Emjdouven, je passais par el hara Ath Aamar, et je le voyais assis devant sa porte, et nous discutions toujours un peu, de tout.
Juste un hommage personnel et une pensée pour un homme bien que j’ai beaucoup apprécié.
Mes condoléances et une pensée amicale pour sa famille .

Khelaf DJAIL
le 25 août 2013

 

Source de la Photo

https://www.facebook.com/groups/433525843380426/permalink/544021872330822/


Nombre de lectures: 1847 Views

Publié par Samir

Administrateur du site et originaire de Leflaye. Vous pouvez me suivre sur mon blog Hchicha.net, sur mon Twitter ou sur mon Facebook .
Subscribe to Comments RSS Feed in this post

Une Reponse

  1. C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Da Abdenour.
    Lors de mes vacances au bled le mois d’avril dernier, je vois Da Abdenour condamné sur une chaise devant chez lui, lui qui était un grand actif, ses pieds ne le portent plus. Oui ça m’a fait mal.
    Il m’apprend qu’il a eu un AVC et une cirrhose du foie, il avouait que c’est pas facile de faire face au quotidien à deux sales maladies.
    Une semaine après, le collectif a mis à sa disposition une chaise roulante pour lui permettre de se déplacer, aller au café et sortir voir les gens tout simplement.
    Avec beaucoup d’émotion, il a remercié le collectif d’El-Flaye en France pour ce geste qu’il n’oubliera jamais.
    Mes condoléances à sa famille, repose en paix Da Abdenour.

Add Comment Register



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*