Balade et sentiments par rabah BELLILI

Balade et sentiments
Balade le long du canal
Première marche,
Rejoindre en premier les berges, par une des
impasses qui s’ouvrent sur les quais.
Le temps bien couvert avec ses nuances de gris et blanc métallisé.
Les mouettes bien loin des rivages côtiers dansent et répètent d’étranges et imprévisibles chorégraphies
Les coureurs et cyclistes vont et viennent sans but.
Nous, nous marchons et nous parlons de nos proches si loin maintenant.
La distance et la proximité, questions de sentiments et de sincérité.
Brutus ?
Toi aussi mon fils, mon frère, mon ami…
Tout à une fin. Alors quelles que soient les circonstances, il faut soigner sa fin.
Car à la fin tout commence et tout finit.
Distance et proximité, relativité des sentiments des regards et des liens.
Sentir…
Sentir l’autre, oui sentir, ressentir, aimer, avec tendresse ou amertume… Tout ce qui fait que l’autre compte, même insignifiant et que cela nous accompagne longtemps.
Nous marchons dans la fraîcheur et la limpidité des sentiments.
Oui j’aime marcher avec toi et j’aime cette promenade ensemble depuis ce jour, le premier jour.

Le 13 janvier 2019
Balade et sentiments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

COMPTE RENDU DU COLLECTIF D'EL-FLAYE EN FRANCE (Déc 18/Janv19)

Default thumbnail
Next Story

Est-ce un dessin, une photo, un arbre ? par Rabah BELLILI

Latest from Ils l'ont dit ...