Hôpital de Sidi-Aïch / Pour une communication permanente

Partager

La santé publique devrait permettre aux malades de se soigner dans les meilleures conditions possibles. Sans omettre de jeter de nouvelles passerelles pour l’accueil, l’harmonie, une harmonie cimentée entre le personnel hospitalier et sa direction, mais aussi envers la population.
Ce sont, entre autres, les nouvelles perspectives de l’Etablissement public de santé de proximité de Sidi-Aïch qui entend se distinguer par ses réalisations et ses visions de l’avenir.
« Nous venons de lancer une opération très importante, qui consiste à instaurer de nouvelles habitudes en matière de communication.
La Direction et l’administration seront plus proches du personnel et des citoyens. Nous voulons surmonter toutes les barrières qui peuvent nous séparer de nos confrères et de la population. Pour cela, nous allons organiser des sorties dans les sept polycliniques, qui sont sous notre responsabilité.
Nous allons écouter les travailleurs, les médecins, les infirmiers… et leur octroyer une tribune libre pour qu’ils expriment leurs doléances, leurs problèmes, leurs préoccupations et nous fournissent plus d’informations sur leur travail et leur perception des choses sanitaires. Comme nous allons doter chaque polyclinique, d’une salle de réunion adéquate, d’une salle informatique équipée d’Internet (pour tisser une toile entre les différentes structures et ouvrir des fenêtres sur le monde qui est en perpétuel développement) », déclare le directeur de l’établissement, qui ne cache pas son enthousiasme d’aller de l’avant et de se donner à fond dans son travail qu’il aime profondément.
« Nous allons aussi installer des tableaux d’affichage à l’intérieur de l’administration (ils existent déjà) et d’autres, à l’extérieur, pour informer la population et de ne rien lui cacher de ce qu’ils doivent savoir de nouveau et d’important. En outre, nous allons créer un site Internet qui nous permettra d’instaurer de nouvelles habitudes dans la communication qui seront durables, efficaces et généralisées « , enchaîne le directeur qui est aussi médecin et qui veut faire les choses dans les règles de l’art. Parmi les nouvelles perspectives de L’EPSP, on peut citer : La généralisation des équipements médicaux, entre autres, les fauteuils dentaires, tout en assurant leur bonne utilisation.
Ali Remzi http://www.depechedekabylie.com
14 Septembre 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.