La vieillesse. Mme Yanat Nouara

Partager

vieillesseAvec l’autorisation de Mme Yanat Nouara, nous partageons ce beau poème avec tous les enfants d’El-Flaye.  Bureau de l’association « El-Flaye Savoir et Patrimoine »

La vieillesse

La vieillesse frappe à la porte
Vos dents, elle les emporte
La vieillesse vous épie
Elle s’empare de votre énergie
 
La vieillesse vous guette
De sa magique baguette
Elle vous fait perdre la tête
 
La vieillesse est une sorcière
Sur votre peau, elle trace des lanières
 
La vieillesse est une ennemie
Elle vous surveille jour et nuit
Elle vous apporte des maladies
La vieillesse, cette voleuse
Elle arrive, vous êtes rêveuse
Elle emporte tous vos biens
Elle vous laisse malheureuse
 
La vieillesse ouvre la porte aux intrus
Elle les accueille à  votre insu
Vous vous retrouvez vaincus
 
La vieillesse, cette commère
Elle crie à qui veut l’entendre
Que vous n’êtes plus une bonne mère
 
La vieillesse, cette femme de loi
Elle croit avoir tous les droits
Un jour, ils arrivent
Ils vous mettent dehors
Vous vous retrouvez sans toit.
 
Par Mme Yanat  Nouara, née Yanat    
Recueilli par l’association culturelle « El-Flaye-Savoir et Patrimoine »

1 thought on “La vieillesse. Mme Yanat Nouara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.